"Le Comité olympique russe est totalement réintégré dans ses droits comme membre du CIO", a-t-il annoncé, trois jours après la fin des Jeux olympiques de Pyeongchang.

Cent soixante huit athlètes russes avaient été autorisés à disputer les 23es JO d'hiver en Corée du Sud sous bannière olympique.

"Le Comité olympique russe est totalement réintégré dans ses droits comme membre du CIO", a-t-il annoncé, trois jours après la fin des Jeux olympiques de Pyeongchang.Cent soixante huit athlètes russes avaient été autorisés à disputer les 23es JO d'hiver en Corée du Sud sous bannière olympique.