"Nous suivrons les recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé", a répondu sur la chaîne allemande ARD le président du CIO à la question d'un éventuel report si l'OMS le demandait. L'actuelle pandémie de coronavirus Covid-19 pose d'ores et déjà "de sérieux problèmes dans les concours de qualification", a ajouté Bach.

"Des systèmes de qualification sont en danger" dans certains sports et épreuves du fait d'annulations de compétitions liées à la propagation du Covid-19, a-t-il déploré. "Nous allons devoir réagir de manière très flexible", a fait valoir le patron du CIO, évoquant d'éventuelles modifications de critères de qualification, sans toutefois préciser les sports et épreuves concernés.

Les athlètes, en particulier ceux des pays et régions particulièrement touchés, doivent bénéficier d'un système "équitable dans ces conditions extrêmement difficiles", a-t-il conclu. Des doutes sont émis régulièrement depuis plusieurs semaines sur l'opportunité de maintenir les JO prévus au Japon du 24 juillet au 9 août, suivis du 25 août au 6 septembre par les Jeux paralympiques. La gouverneure de la capitale japonaise a assuré jeudi que l'annulation des Jeux olympiques était "impensable". Le président des Etats-Unis Donald Trump a lui suggéré jeudi de reporter d'un an les Jeux Olympiques de Tokyo.

"Nous suivrons les recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé", a répondu sur la chaîne allemande ARD le président du CIO à la question d'un éventuel report si l'OMS le demandait. L'actuelle pandémie de coronavirus Covid-19 pose d'ores et déjà "de sérieux problèmes dans les concours de qualification", a ajouté Bach. "Des systèmes de qualification sont en danger" dans certains sports et épreuves du fait d'annulations de compétitions liées à la propagation du Covid-19, a-t-il déploré. "Nous allons devoir réagir de manière très flexible", a fait valoir le patron du CIO, évoquant d'éventuelles modifications de critères de qualification, sans toutefois préciser les sports et épreuves concernés. Les athlètes, en particulier ceux des pays et régions particulièrement touchés, doivent bénéficier d'un système "équitable dans ces conditions extrêmement difficiles", a-t-il conclu. Des doutes sont émis régulièrement depuis plusieurs semaines sur l'opportunité de maintenir les JO prévus au Japon du 24 juillet au 9 août, suivis du 25 août au 6 septembre par les Jeux paralympiques. La gouverneure de la capitale japonaise a assuré jeudi que l'annulation des Jeux olympiques était "impensable". Le président des Etats-Unis Donald Trump a lui suggéré jeudi de reporter d'un an les Jeux Olympiques de Tokyo.