46

Il s'agit du nombre de points au classement mondial que Thomas Pieters a obtenu grâce à sa victoire au championnat HSBC d'Abu Dhabi. C'est le premier de nos compatriotes à remporter un tournoi des Rolex Series, le niveau juste en dessous des Majors.
...

Il s'agit du nombre de points au classement mondial que Thomas Pieters a obtenu grâce à sa victoire au championnat HSBC d'Abu Dhabi. C'est le premier de nos compatriotes à remporter un tournoi des Rolex Series, le niveau juste en dessous des Majors.Pour le natif d'Anvers, âgé de 29 ans, il s'agit de la plus grosse moisson de points de sa carrière, après les 33 points qu'il avaient récoltés avec une deuxième place au Genenis Open (PGA Tour) en 2017 et les 31,20 points grâce à une autre deuxième place au même tournoi à Abu Dhabi, en 2016. Sa quatrième place au Masters en 2017 lui avait rapporté quant à elle 27 points.Grâce à ce succès à Abu Dhabi en 2022, Pieters bondit au classement mondial en passant de la 69e place à la 31e. Son meilleur classement remonte à août 2017 où il occupait la 23e place.C'est le nombre de fois sur les 40 dernières années qu'un cyclocrossman remportant la dernière course avant les championnats du monde s'est imposé lors de l'épreuve l'arc-en-ciel. Jusqu'au début des années 2000, on parlait même de la "malédiction de Wetzikon", car seuls trois cyclistes s'étaient imposés en Suisse (où se disputait à l'époque la dernière course pré-mondial) sept jours avant de s'emparer du maillot arc-en-ciel : Albert Zweifel en 1976, Roland Liboton en 1984 et Klaus-Peter Thaler en 1987.Même au cours des quinze premières années de ce siècle, le "doublé" (avec désormais Hoogerheide comme dernière course depuis 2005) était plutôt rare. On ne recensait que trois cas: Sven Nys en 2005, Erwin Vervecken en 2006 et Lars Boom en 2008.Mathieu van der Poel a mis fin à cette malédiction en 2015 en remportant à trois reprises le dernier cross avant les Mondiaux puis le maillot arc-en-ciel (2015, 2019 et 2020). L'année dernière, Wout van Aert était le meilleur à Overijse, le dimanche avant les Championnats du monde, mais il a été vaincu par Van der Poel à Ostende.C'est désormais au tour d'Eli Iserbyt, vainqueur à Hoogerheide ce dimanche , de ne pas être victime de la malédiction en se parant de la tunique arc-en-ciel à Fayetteville.2C'est le nombre de non-Belges qui figurent dans le top 10 du classement final de la Coupe du Monde de Cyclocross : Les Néerlandais Lars van der Haar ,cinquième et Corné van Kessel, septième, représentent donc le reste du monde cette année. Jamais dans l'histoire de la Coupe du monde, il n'y avait eu si peu de coloration internationale. En 2016, seuls deux étrangers avaient pu aussi s'immiscer dans le top 10. Van der Haar déjà, occupait la deuxième place et Mathieu van der Poelavait terminé à la cinquième.69Dans 69 des 70 derniers tournois du grand chelem, au moins un des trois grands (Roger Federer, Novak Djokovic et Rafael Nadal) a atteint les quarts de finale. À l'Open d'Australie, c'est l'Espagnol de 35 ans qui avait pour mission de poursuivre l'hégémonie du Big Three, en l'absence des deux autres. C'est "leur" 14e quart de finale à Melbourne Park. Seul couac dans cette longue série des trois cadors : l'édition pandémique de l'US Open 2020, où Federer et Nadal sont restés chez eux pendant Djokovic était éliminé en huitième de finale, où même plutôt disqualifié après avoir envoyé malencontreusement une balle dans un geste d'humeur sur une juge de ligne.Le classement WTA estimé de Naomi Osaka et de Serena Williams après l'Open d'Australie, où la Japonaise avait remporté le titre et où l'Américaine avait atteint les demi-finales.L'élimination au troisième tour de la quadruple vainqueur d'un Grand Chelem et l'absence de celle qui a soulevé 23 fois fois une Coupe du Grand Chelem aura de lourdes conséquences sur leur classement WTA puisqu'elles perdront beaucoup de points.Le nombre de jours depuis la dernière victoire en championnat du monde des rallyes (Catalogne, octobre 2018) de Sébastien Loeb. Ce week-end, l'Alsacien est de nouveau remonté sur la plus haute marche du podium d'une épreuve WRC sur le prestigieux rallye de Monte-Carlo qu'il a remporté pour la huitième fois de son immense carrière. Il s'agit aussi de sa 80e victoire en championnat du monde des rallyes, un record.À 47 ans, le Français est également devenu le vainqueur le plus âgé de tous les temps d'une manche du championnat du monde des rallye. Le précédent détenteur du record était le Suédois Björn Waldegård (46 ans lors du rallye Safari en 1990). Suite à la retraite de son éternel co-pilote Daniel Elena, Sébastien Loeb était associé à Isabelle Galmiche. Elle devient ainsi la première femme à remporter une course du championnat du monde en tant que copilote depuis... 1997 et une certaine Fabrizia Pons. C'était d'ailleurs sur le même rallye monégasque aux côtés de Piero Liatti. L'Italienne avait d'abord été pilote remportant même des points en championnat du monde avec une 9e place au rallye de San Remo en 1978.Un siècle et un jour après que Sir Arnold Lunn ait créé la toute première course de slalom en ski alpin, le 21 janvier 1922, Dave Ryding, 35 ans, s'est imposé à Kitzbühel, devenant ainsi le premier Britannique à remporter une course au cours des 55 ans d'histoire de la Coupe du monde. Et aussi en tant que vainqueur le plus âgé d'une course de slalom de cette même Coupe du monde.C'est l'âge du Français Johan Clarey lorsqu'il a terminé deuxième de la descente de Kitzbühel la semaine dernière. Il est ainsi devenu l'homme le plus âgé à monter sur le podium d'une course de la Coupe du monde. L'année dernière, Clarey était également le premier quadragénaire à y parvenir grâce à une deuxième place toujours à... Kitzbühel, décidément sa station fétiche.C'est le nombre de champions olympiques d'hiver, répartis dans sept disciplines, que les Pays-Bas enverront à Pékin, un record. Ils seront donc deux de plus qu'en 2014, à Sotchi. Dix-huit des 42 médaillés d'or sont des patineurs sur longue distance et 10 sur distance courte. A titre de comparaison, la sélection belge comprend 19 athlètes pour neuf disciplines différentes.