2

Pour la deuxième fois de sa carrière, Bart Swings a remporté une médaille lors d'un championnat du monde de patinage de vitesse, en dehors de la mass start. Après le bronze aux championnats du monde toutes catégories en 2013, il a décroché la même médaille du même métal le week-end dernier à Hamar, en Norvège.
...

Pour la deuxième fois de sa carrière, Bart Swings a remporté une médaille lors d'un championnat du monde de patinage de vitesse, en dehors de la mass start. Après le bronze aux championnats du monde toutes catégories en 2013, il a décroché la même médaille du même métal le week-end dernier à Hamar, en Norvège. Le natif de Herent a également réalisé un exploit unique dans sa carrière. Pour la première fois, il a remporté une course individuelle aux championnats d'Europe ou du monde toutes catégories avec sa victoire sur le 1500 mètres. Seul Bart Veldkamp, en tant que Belge naturalisé avait fait pareil. Il a remporté sept courses aux Championnats du monde toutes distances (de 1996 à 2001), mais n'a obtenu "qu'une" fois le bronze, en 2001. Swings possède désormais deux médaille de ce métal autour de son cou.C'est le chrono réalisé par Marten Van Riel lors du triathlon 70.3 de Dubaï. Il a nagé les 1,9 km en 22'49'', il a parcouru les 90,6 km de vélo en 1h53'28'' (47,45 km/h) et a couru le semi-marathon en 1h07'56'' (18,6 km/h). Le Belge a ainsi établi le deuxième meilleur temps de tous les temps sur la distance du demi-Iron Man, 45 secondes au-dessus du record du monde (non officiel) de Kristian Blummenfelt (3h25'21'' à Bahreïn 2019), même si le Norvégien n'avait alors pédalé que 86 km, ce qui permet à Van Riel de se dire désormais détenteur d'un record du monde non officiel.Pour la troisième fois, après les victoires d'étape du Giro 2020 et de la Vuelta 2021, Lotte Kopecky a remporté samedi une course UCI avec les Strade Bianche, où Annemiek van Vleuten, meilleure coureuse du monde depuis cinq ans, était également au départ. Pour la première fois, la coureuse d'Assen a battu la coureuse néerlandaise dans une confrontation directe.C'est le nombre de triplés réalisés dans l'histoire de Paris-Nice. Dimanche, les Jumbo-Visma Christophe Laporte, Primoz Roglic et Wout van Aert ont pris les trois premières places de la première étape grâce à leur putsch vers Mantes-la-Ville.La dernière fois qu'un tel événement s'était produit remonte à 1991. Les coéquipiers de Toshiba, Tony Rominger, Laurent Jalabert et Martial Gayant occupaient alors les trois premières places du podium. Tout comme le trio de Sem-Mavic-Reydel, Sean Kelly, Jean-Marie Grezet et Steven Rooks . Ces derniers avaient terminé premier, deuxième et troisième au classement final de l'édition 1983. Tous trois ont également dominé le contre-la-montre du Col d'Eze cette année-là. Et plus tôt dans cette édition de Paris-Nice, Kelly, René Bittinger et Grezet avaient terminé dans les trois premiers de l'étape vers Miramas, tout comme Laporte, Roglic et Van Aert ce dimanche.Jusqu'à la victoire de Tadej Pogacar dans les Strade Bianche ce samedi, ce fut la dernière année où un vainqueur en titre du Tour a remporté une classique de printemps en dehors du triptyque ardennais (Amstel Gold Race, Flèche Wallonne, Liège-Bastogne-Liège). Ce n'est pas une coïncidence si Eddy Merckx a été le meilleur à la fois sur Milan-Sanremo et sur le Tour des Flandres (en plus de gagner l'Amstel et Liège-Bastogne-Liège) lors de cette campagne des classiques.Kevin De Bruyne est devenu le quatrième footballeur de l'histoire du derby entre Manchester City et United à marquer deux fois en première période. Seuls Niall Quinn (1993, City), Eric Cantona (1994, United) et Wayne Rooney (2012, United) l'ont fait avant lui.Eliud Kipchoge est devenu dimanche le deuxième marathonien à remporter quatre grands marathons mondiaux différents. Après Londres, Berlin, Chicago, c'est Tokyo qui s'est ajouté au palmarès du Kényan de 37 ans. Il a réalisé le quatrième meilleur temps de tous les temps (2h02'40''). Seul Wilson Kipsang s'était imposé par le passé sur quatre marathons Majors différents depuis la création de la série en 2006. Seuls les épreuves de Boston et de New York manquent encore au palmarès de Kipchoge, qui a désormais remporté 14 de ses 16 derniers marathons.C'est le nombre de points que LeBron James, le vétéran des LA Lakers âgé de 37 ans, a marqué le week-end dernier contre les Golden State Warriors. Un seul un joueur avait marqué plus de points dans un match de NBA après 35 ans. Il s'agit de Kobe Bryant qui en avait mis 60 lors de son match d'adieu. James est devenu le premier joueur de la NBA à marquer plus de 50 points avant son 21e anniversaire et après son 35e.C'est le nombre de médailles remportées par la Chine aux Jeux paralympiques d'hiver de 1976 à 2018. Après trois jours de cette édition 2022 sur leurs terres, le compteur est déjà à 25. Cela place la Chine loin devant dans le classement des médailles. Devant, hasard de l'actualité, l'... Ukraine.