La chaîne française BFMTV a parlé pour la première fois de la malédiction de Londres en novembre dernier, quand la sprinteuse biélorusse Julia Balykina a été retrouvée morte dans un bois, non loin de Minsk, où elle résidait. La France elle-même a été plongée dans le deuil, un accident d'hélicoptère ayant coûté la vie, entre autres, à Camille Muffat, médaille d'or en natation, et à Alexis Vastine, un boxeur, en mars 2015, pendant le tournage d'une série de télé-réalité en Argentine.

En mars, Sarah Tait, l'Australienne médaille d'argent en aviron, est décédée d'un cancer du col de l'utérus. Gilles Festor a écrit dans Le Figaro: " La malédiction olympique a fait sa 18e victime. " Rob Mastrodomenico, analyste chez Global Sports Statistics, rejette les allusions de la presse française. " 18 décès, ça peut paraître beaucoup mais on compte 7,89 morts par mille habitants par année, bien que ce chiffre soit inférieur pour les jeunes sportifs. Sans tenir compte de l'âge, on doit s'attendre à 28 décès. Il n'est donc pas question d'une quelconque malédiction. "

Par Chris Tetaert

DIAPORAMA: 18 athlètes qui avaient brillé aux JO de Londres, et décédés depuis (en images)

La chaîne française BFMTV a parlé pour la première fois de la malédiction de Londres en novembre dernier, quand la sprinteuse biélorusse Julia Balykina a été retrouvée morte dans un bois, non loin de Minsk, où elle résidait. La France elle-même a été plongée dans le deuil, un accident d'hélicoptère ayant coûté la vie, entre autres, à Camille Muffat, médaille d'or en natation, et à Alexis Vastine, un boxeur, en mars 2015, pendant le tournage d'une série de télé-réalité en Argentine.En mars, Sarah Tait, l'Australienne médaille d'argent en aviron, est décédée d'un cancer du col de l'utérus. Gilles Festor a écrit dans Le Figaro: " La malédiction olympique a fait sa 18e victime. " Rob Mastrodomenico, analyste chez Global Sports Statistics, rejette les allusions de la presse française. " 18 décès, ça peut paraître beaucoup mais on compte 7,89 morts par mille habitants par année, bien que ce chiffre soit inférieur pour les jeunes sportifs. Sans tenir compte de l'âge, on doit s'attendre à 28 décès. Il n'est donc pas question d'une quelconque malédiction. "Par Chris TetaertDIAPORAMA: 18 athlètes qui avaient brillé aux JO de Londres, et décédés depuis (en images)