La fédération internationale de hockey (FIH) va analyser son système de vote pour les 'FIH Hockey Stars Awards', les traditionnelles récompenses individuelles de fin d'année, après la controverse. Cette année, tous les prix sont revenus à l'Inde alors que la Belgique, chez les messieurs, et les Pays-Bas, chez les dames, ont été champions olympiques.

"Je ne sais pas s'il existe un système idéal", a reconnu Thierry Weil, le CEO de la FIH, dans une interview sur le site de l'instance. "Nous allons travailler sur l'avenir des Stars Awards avec l'ensemble de la communauté du hockey. Nous allons collaborer avec diverses parties prenantes pour trouver le système qui reçoit le soutien de la majorité et l'utiliser pour l'année prochaine." Selon Weil, les résultats s'expliquent aussi par l'absence de vote de près de la moitié des fédérations nationales. "Nous avons envoyé des rappels et j'ai contacté personnellement certains membres de fédérations. Cela a eu un énorme impact sur les résultats. Si vous mettez un jury en place mais que seulement la moitié vote, comment voulez-vous que les gens acceptent unanimement le résultat? Dans notre analyse, nous devons déterminer pourquoi cette situation est arrivée." µ

Champions olympiques pour la première fois de leur histoire, les Red Lions n'ont remporté aucun prix individuel lors des Stars Awards la semaine dernière. Tous les prix ont été remportés par l'Inde, médaillée de bronze chez les messieurs et quatrième chez les dames à Tokyo. La fédération belge de hockey (ARBH) avait réagi en disant "très déçue" et avait demandé un changement rapide du système de vote.

"La FIH n'a pas encore suivi les recommandations faites pour l'organisation de ces trophées. Ce ne sont pas les résultats escomptés. Les joueurs sont naturellement déçus. Nous voulons néanmoins rester constructifs et avons beaucoup d'idées quant à un nouveau système de votes. Espérons que la FIH nous écoute cette fois", avait déclaré Denis Van Damme, responsable communication de l'ARBH.

La fédération internationale de hockey (FIH) va analyser son système de vote pour les 'FIH Hockey Stars Awards', les traditionnelles récompenses individuelles de fin d'année, après la controverse. Cette année, tous les prix sont revenus à l'Inde alors que la Belgique, chez les messieurs, et les Pays-Bas, chez les dames, ont été champions olympiques. "Je ne sais pas s'il existe un système idéal", a reconnu Thierry Weil, le CEO de la FIH, dans une interview sur le site de l'instance. "Nous allons travailler sur l'avenir des Stars Awards avec l'ensemble de la communauté du hockey. Nous allons collaborer avec diverses parties prenantes pour trouver le système qui reçoit le soutien de la majorité et l'utiliser pour l'année prochaine." Selon Weil, les résultats s'expliquent aussi par l'absence de vote de près de la moitié des fédérations nationales. "Nous avons envoyé des rappels et j'ai contacté personnellement certains membres de fédérations. Cela a eu un énorme impact sur les résultats. Si vous mettez un jury en place mais que seulement la moitié vote, comment voulez-vous que les gens acceptent unanimement le résultat? Dans notre analyse, nous devons déterminer pourquoi cette situation est arrivée." µChampions olympiques pour la première fois de leur histoire, les Red Lions n'ont remporté aucun prix individuel lors des Stars Awards la semaine dernière. Tous les prix ont été remportés par l'Inde, médaillée de bronze chez les messieurs et quatrième chez les dames à Tokyo. La fédération belge de hockey (ARBH) avait réagi en disant "très déçue" et avait demandé un changement rapide du système de vote."La FIH n'a pas encore suivi les recommandations faites pour l'organisation de ces trophées. Ce ne sont pas les résultats escomptés. Les joueurs sont naturellement déçus. Nous voulons néanmoins rester constructifs et avons beaucoup d'idées quant à un nouveau système de votes. Espérons que la FIH nous écoute cette fois", avait déclaré Denis Van Damme, responsable communication de l'ARBH.