Marieke Vervoort est décédée mardi. Malgré ses limites physiques, cette athlète avait réussi une carrière sportive de haut niveau, pleine de courage. Faite Grand Officier de l'Odre de la Couronne, Marieke Vervoort avait été championne paralympique aux Jeux de 2012 à Londres. Elle avait reçu le trophée du Géant flamand en 2015, celui du Joyau du Sport flamand en 2012.

Marieke Vervoort, deux fois athlète paralympienne de l'année (2012 et 2015), avait mis un terme à sa carrière à l'issue des Jeux Paralympiques de Rio en 2016. Elle a remporté l'or (100m en chaise roulante) et l'argent (200m) aux Jeux Paralympiques de Londres en athlétisme, ainsi que l'argent (400m) et le bronze (100m) quatre ans plus tard au Brésil. Elle avait choisi il y a quelques années de remplir toutes les formalités nécessaires à son euthanasie.

Championne du monde de paratriahtlon en 2006, Marieke Vervoort souffrait d'une tétraplégie progressive, une maladie dégénérative rare qui paralyse les jambes qui lui avait été diagnostiquée lorsqu'elle avait 14 ans. Un processus irréversible.

Un dernier hommage lui sera rendu lundi à Diest. La cérémonie qui suivra sera célébrée dans la plus stricte intimité. Un registre est mis à disposition du grand public à l'hôtel de Ville de Diest de mercredi à lundi ou sur le site du service funèbre Papillon.