L'Allemagne, avec Ken Roczen et Max Nagl, était en tête avec la 1e manche, réservée aux MX1 et MX2, devant l'Italie, l'Australie et la Belgique (Jeremy Van Horebeek et Ken De Dycker). La Belgique passait en tête après la 2e manche (MX2+Open), où les couleurs noir-jaune-rouge étaient défendues par Clément Desalle et Jeremy Van Hoorebeek. Avec 25 points, les Belges devançaient les Américains (28) et l'Italie (36).

Les Belges conservaient leur avance à l'issue de la 3e et dernière manche (MX1 + Open) et s'adjugeaient le Motocross des Nations pour la première fois depuis 2004, année où Stefan Everts, Steve Ramon et Kevin Strijbos étaient montés sur la plus haute marche du podium à Lierop. C'est la 15e victoire belge dans cet officieux championnat du monde de motocross.

La Belgique succède au palmarès à l'Allemagne, qui s'était imposée l'année dernière à Lommel. Les Etats-Unis détiennent le record de victoires (22) devant la Grande-Bretagne (16) et la Belgique (15).

L'Allemagne, avec Ken Roczen et Max Nagl, était en tête avec la 1e manche, réservée aux MX1 et MX2, devant l'Italie, l'Australie et la Belgique (Jeremy Van Horebeek et Ken De Dycker). La Belgique passait en tête après la 2e manche (MX2+Open), où les couleurs noir-jaune-rouge étaient défendues par Clément Desalle et Jeremy Van Hoorebeek. Avec 25 points, les Belges devançaient les Américains (28) et l'Italie (36). Les Belges conservaient leur avance à l'issue de la 3e et dernière manche (MX1 + Open) et s'adjugeaient le Motocross des Nations pour la première fois depuis 2004, année où Stefan Everts, Steve Ramon et Kevin Strijbos étaient montés sur la plus haute marche du podium à Lierop. C'est la 15e victoire belge dans cet officieux championnat du monde de motocross. La Belgique succède au palmarès à l'Allemagne, qui s'était imposée l'année dernière à Lommel. Les Etats-Unis détiennent le record de victoires (22) devant la Grande-Bretagne (16) et la Belgique (15).