Les demi-finales aller de la Coupe de Belgique messieurs auront donc lieu mercredi (Alost - Louvain) et jeudi (Menin - Gand), avant la 7e journée de championnat ce weekend et les demi-finales retour de Coupe les 21 et 22 décembre.

"Il s'agit d'une décision purement sportive, car de nombreux facteurs doivent être pris en compte dans le sport de niveau professionnel", indique dans un communiqué l'Euromillions Volley League. "Les séances d'entraînement d'une équipe ne peuvent pas être (temporairement) arrêtées au cours d'une saison puis relancées après, par exemple, quatre semaines. De plus, jouer des matchs fait intégralement partie du travail des joueurs professionnels. Enfin, il existe des obligations dans d'autres compétitions telles que la compétition européenne et la Coupe de Belgique où il n'y a aucune possibilité de reporter des matchs".

La Ligue plaide en faveur d'un retour du public en tribunes, estimant que le huis clos menace la survie de plusieurs clubs.

"Tous les clubs sont convaincus qu'ils peuvent recevoir le public en toute sécurité", selon l'Euromillions Volley League. "Tout le monde est conscient de la gravité de cette pandémie, et chaque club a donc un plan prêt depuis la saison dernière pour admettre les supporters dans le respect des règles (ventilation, CST, masque buccal, maintien à distance, lignes de marche pour le public, hygiène des mains, etc.). L'Euromillions Volley League souhaite partager son expertise en la matière avec le gouvernement et les virologues. Car devoir terminer une autre saison sans public signifie un possible coup fatal pour de nombreux clubs. Non seulement il n'y a pas de revenus, mais en plus le lien avec les supporters et les bénévoles qui tiennent un club debout est complètement perdu. Nous souhaitons donc appeler le gouvernement à prendre en compte la situation précaire des clubs sportifs professionnels où aucun public n'est autorisé".

Les demi-finales aller de la Coupe de Belgique messieurs auront donc lieu mercredi (Alost - Louvain) et jeudi (Menin - Gand), avant la 7e journée de championnat ce weekend et les demi-finales retour de Coupe les 21 et 22 décembre. "Il s'agit d'une décision purement sportive, car de nombreux facteurs doivent être pris en compte dans le sport de niveau professionnel", indique dans un communiqué l'Euromillions Volley League. "Les séances d'entraînement d'une équipe ne peuvent pas être (temporairement) arrêtées au cours d'une saison puis relancées après, par exemple, quatre semaines. De plus, jouer des matchs fait intégralement partie du travail des joueurs professionnels. Enfin, il existe des obligations dans d'autres compétitions telles que la compétition européenne et la Coupe de Belgique où il n'y a aucune possibilité de reporter des matchs".La Ligue plaide en faveur d'un retour du public en tribunes, estimant que le huis clos menace la survie de plusieurs clubs. "Tous les clubs sont convaincus qu'ils peuvent recevoir le public en toute sécurité", selon l'Euromillions Volley League. "Tout le monde est conscient de la gravité de cette pandémie, et chaque club a donc un plan prêt depuis la saison dernière pour admettre les supporters dans le respect des règles (ventilation, CST, masque buccal, maintien à distance, lignes de marche pour le public, hygiène des mains, etc.). L'Euromillions Volley League souhaite partager son expertise en la matière avec le gouvernement et les virologues. Car devoir terminer une autre saison sans public signifie un possible coup fatal pour de nombreux clubs. Non seulement il n'y a pas de revenus, mais en plus le lien avec les supporters et les bénévoles qui tiennent un club debout est complètement perdu. Nous souhaitons donc appeler le gouvernement à prendre en compte la situation précaire des clubs sportifs professionnels où aucun public n'est autorisé".