Le Français a conduit l'équipe aux JO grâce à la 3e place décochée le 17 avril à Rio lors de l'Epreuve-Test qui attribuait les quatre dernières places dans l'épreuve féminine par équipes qui en réunira douze, à l'occasion d'un des sommets du sport olympique. Il devait effectuer sa sélection parmi les neuf gymnastes qu'il entraîne à Gand en compagnie notamment de son épouse Marjorie Heuls et de Matthieu Zimmermann.

Axelle Klinckaert (GymMAX/16 ans) "très explosive, beaucoup de talent, très travailleuse et un gros potentiel" a jugé le coach.

Gaelle Mys (OTV Nazareth/24 ans) "expérience et stabilité, elle disputera ses 3es Jeux consécutifs ce qui est exceptionnel. Elle est meilleure qu'à Londres."

Laura Waem (Sportiva Sint-Gillis-Waas/19 ans) "très sérieuse, parfois trop, excellente barriste (aux barres asymétriques), a été de toutes les compétitions qui nous ont permis d'aller à Rio."

Nina Derwael (TK PHH-Sta Paraat Hasselt/16 ans) "représentante de la nouvelle génération, longiligne, très agréable à voir, excellente barriste, tout est possible pour elle."

Senna Deriks (Gymgroep AS/15 ans) "a beaucoup progressé, a choisi la Belgique plutôt que les Pays-Bas, excellente barriste."

Rune Hermans (Gym Haacht/16 ans), Cindy Vandenhole (Vaste Vuist Lauwe/17 ans) et Julie Meyers (TK PHH-Sta Paraat Hasselt/15 ans) ont été désignées dans cet ordre comme réservistes. Une seule accompagnera l'équipe à Rio.

Julie Croket, légèrement blessée au pied, n'a pas été retenue.

"La sélection n'était pas facile mais en même temps claire avec une procédure bien faite et des épreuves-tests. Celles-ci furent plus tendues et les compétitions plus stressées mais toutes les gymnastes ont gardé leurs bonnes relations, ce sont des amies. C'est un groupe exceptionnel au niveau de la motivation et de l'esprit sportif", s'est réjoui, Yves Kieffer.

"On a respecté les chiffres obtenus par chacune et on était tous d'accord pour cette sélection. Rune (Hermans) est très proche du reste de l'équipe. Si le format des six gymnastes avait été conservé, elle serait dans l'équipe, mais il est limité à cinq à Rio. Nous avons trois filles fortes dans chaque agrès parmi nos cinq sélectionnées."

A Rio, la Belgique présentera quatre gymnastes, parmi les cinq de l'équipe, à chacun des quatre agrès (barres asymétriques, poutre, sol, saut). Les trois meilleures notes entreront en ligne de compte pour le classement. En finale (8 meilleures nations sur 12), trois gymnastes effectueront les exercices et toutes les notes interviendront dans la note finale. Les qualifications se dérouleront le 7 août, la finale par équipes le 9, la finale du concours complet individuel le 11, les finales par agrès le 14 (saut et barres asymétriques), le 15 (poutre) et le 16 (sol).

Le Français a conduit l'équipe aux JO grâce à la 3e place décochée le 17 avril à Rio lors de l'Epreuve-Test qui attribuait les quatre dernières places dans l'épreuve féminine par équipes qui en réunira douze, à l'occasion d'un des sommets du sport olympique. Il devait effectuer sa sélection parmi les neuf gymnastes qu'il entraîne à Gand en compagnie notamment de son épouse Marjorie Heuls et de Matthieu Zimmermann. Axelle Klinckaert (GymMAX/16 ans) "très explosive, beaucoup de talent, très travailleuse et un gros potentiel" a jugé le coach. Gaelle Mys (OTV Nazareth/24 ans) "expérience et stabilité, elle disputera ses 3es Jeux consécutifs ce qui est exceptionnel. Elle est meilleure qu'à Londres." Laura Waem (Sportiva Sint-Gillis-Waas/19 ans) "très sérieuse, parfois trop, excellente barriste (aux barres asymétriques), a été de toutes les compétitions qui nous ont permis d'aller à Rio." Nina Derwael (TK PHH-Sta Paraat Hasselt/16 ans) "représentante de la nouvelle génération, longiligne, très agréable à voir, excellente barriste, tout est possible pour elle." Senna Deriks (Gymgroep AS/15 ans) "a beaucoup progressé, a choisi la Belgique plutôt que les Pays-Bas, excellente barriste." Rune Hermans (Gym Haacht/16 ans), Cindy Vandenhole (Vaste Vuist Lauwe/17 ans) et Julie Meyers (TK PHH-Sta Paraat Hasselt/15 ans) ont été désignées dans cet ordre comme réservistes. Une seule accompagnera l'équipe à Rio. Julie Croket, légèrement blessée au pied, n'a pas été retenue. "La sélection n'était pas facile mais en même temps claire avec une procédure bien faite et des épreuves-tests. Celles-ci furent plus tendues et les compétitions plus stressées mais toutes les gymnastes ont gardé leurs bonnes relations, ce sont des amies. C'est un groupe exceptionnel au niveau de la motivation et de l'esprit sportif", s'est réjoui, Yves Kieffer. "On a respecté les chiffres obtenus par chacune et on était tous d'accord pour cette sélection. Rune (Hermans) est très proche du reste de l'équipe. Si le format des six gymnastes avait été conservé, elle serait dans l'équipe, mais il est limité à cinq à Rio. Nous avons trois filles fortes dans chaque agrès parmi nos cinq sélectionnées." A Rio, la Belgique présentera quatre gymnastes, parmi les cinq de l'équipe, à chacun des quatre agrès (barres asymétriques, poutre, sol, saut). Les trois meilleures notes entreront en ligne de compte pour le classement. En finale (8 meilleures nations sur 12), trois gymnastes effectueront les exercices et toutes les notes interviendront dans la note finale. Les qualifications se dérouleront le 7 août, la finale par équipes le 9, la finale du concours complet individuel le 11, les finales par agrès le 14 (saut et barres asymétriques), le 15 (poutre) et le 16 (sol).