"Une belle et grande surprise", a commenté la directrice d'Hippopassion Géraldine Senterre, lors de la cérémonie.

"Même si on a déjà reçu d'autres prix, notamment de la Ville de Liège. Mais je pensais que celui-ci récompensait exclusivement des exploits sportifs. Le sport équestre, dans notre centre de Fraiture en Condroz, mais également sur le site de la faculté de médecine vétérinaire du Sart-Tilman à Liège, qui est devenue notre partenaire il y a trois ans, n'a rien à voir avec la compétition. Il offre en effet une thérapie destinée à aider les handicapés mentaux ou physiques, les victimes d'accidents en revalidation, ou les gens atteints de troubles psychologiques provisoires ou non. L'association a récemment fêté ses vingt ans, mais ne bénéficie d'aucun subside. On espère une reconnaissance qui permettrait à certains de nos patients d'être au moins partiellement remboursés de nos soins. Il est en effet impossible de facturer une séance sous les 15 euros, et ce n'est malheureusement pas à la portée de tout le monde. L'efficacité de l'aide apportée par le cheval à tous ces gens en détresse n'est pourtant plus à démontrer...".

Hippopassion succède au palmarès du Plus du Sport aux journalistes sportifs Frédéric Larsimont et Jean Derycke qui avaient secouru jusqu'à son dernier souffle leur confrère Thomas Busiau, emporté à 31 ans par une tumeur au cerveau.

Créé en 2003, le trophée était auparavant revenu à Alex Czerniatynski (football), Jean-Claude Laquaye (moto-cross), Pascal Parmentier (ski de fond), Mathieu Loic (tennis de table), Albert Syben (boxe), Pino Cerami et Ferdinand Bracke (cyclisme), Khalilou Fadiga (football), Jacques Borlée (athlétisme), Joël Robert (moto-cross), le papa d'Arnor Angeli (football), Edhem Sljivo (football) et Pierre Drouguet (football).

"Une belle et grande surprise", a commenté la directrice d'Hippopassion Géraldine Senterre, lors de la cérémonie. "Même si on a déjà reçu d'autres prix, notamment de la Ville de Liège. Mais je pensais que celui-ci récompensait exclusivement des exploits sportifs. Le sport équestre, dans notre centre de Fraiture en Condroz, mais également sur le site de la faculté de médecine vétérinaire du Sart-Tilman à Liège, qui est devenue notre partenaire il y a trois ans, n'a rien à voir avec la compétition. Il offre en effet une thérapie destinée à aider les handicapés mentaux ou physiques, les victimes d'accidents en revalidation, ou les gens atteints de troubles psychologiques provisoires ou non. L'association a récemment fêté ses vingt ans, mais ne bénéficie d'aucun subside. On espère une reconnaissance qui permettrait à certains de nos patients d'être au moins partiellement remboursés de nos soins. Il est en effet impossible de facturer une séance sous les 15 euros, et ce n'est malheureusement pas à la portée de tout le monde. L'efficacité de l'aide apportée par le cheval à tous ces gens en détresse n'est pourtant plus à démontrer...".Hippopassion succède au palmarès du Plus du Sport aux journalistes sportifs Frédéric Larsimont et Jean Derycke qui avaient secouru jusqu'à son dernier souffle leur confrère Thomas Busiau, emporté à 31 ans par une tumeur au cerveau. Créé en 2003, le trophée était auparavant revenu à Alex Czerniatynski (football), Jean-Claude Laquaye (moto-cross), Pascal Parmentier (ski de fond), Mathieu Loic (tennis de table), Albert Syben (boxe), Pino Cerami et Ferdinand Bracke (cyclisme), Khalilou Fadiga (football), Jacques Borlée (athlétisme), Joël Robert (moto-cross), le papa d'Arnor Angeli (football), Edhem Sljivo (football) et Pierre Drouguet (football).