L'application belge Nova Sport, une sorte de réseau social permettant aux étudiants amateurs de sport de se rencontrer dans la vie réelle pour pratiquer leurs disciplines favorites, s'ouvre au marché européen via un partenariat exclusif avec le réseau Erasmus, a annoncé mercredi la société. Le programme, lancé il y a à peine un an sous l'impulsion de deux ex-étudiants de l'Université libre de Bruxelles, se targue d'avoir déjà attiré 34.000 étudiants et 14 universités et hautes écoles partenaires en Belgique.

Le concept de l'application est simple : après une inscription gratuite, il suffit de choisir ses sports préférés et de définir son niveau. Une liste de potentiels partenaires s'offre alors à l'utilisateur, avec qui il peut se connecter et pratiquer une discipline sportive. Les réservations de terrain sont simplifiées grâce aux partenariats conclus avec les universités et hautes écoles. Ce sont les établissements d'enseignement supérieur qui paient les services de l'application. Si le depuis son lancement en septembre 2020, Nova Sport a déjà attiré 34.000 inscrits en Belgique ; c'est un marché de plus de 1,5 million d'étudiants européens et plus de 1.000 universités et hautes écoles qui s'ouvre potentiellement à la société grâce au partenariat fixé avec le réseau Erasmus Student Network International. L'accord exclusif vaut pour une durée de trois ans. "Faciliter les liens autour du sport profitera aux étudiants locaux et internationaux, améliorant ainsi l'internationalisation dans le pays et les expériences d'échange de la génération Erasmus", s'est réjoui Juan Rayón González, président du réseau Erasmus. Nova Sport prévoit prochainement une nouvelle levée de fonds pour accélérer le développement de l'application, diversifier son business, employer une vingtaine de personnes, s'ouvrir au grand public et s'étendre en Europe.

L'application belge Nova Sport, une sorte de réseau social permettant aux étudiants amateurs de sport de se rencontrer dans la vie réelle pour pratiquer leurs disciplines favorites, s'ouvre au marché européen via un partenariat exclusif avec le réseau Erasmus, a annoncé mercredi la société. Le programme, lancé il y a à peine un an sous l'impulsion de deux ex-étudiants de l'Université libre de Bruxelles, se targue d'avoir déjà attiré 34.000 étudiants et 14 universités et hautes écoles partenaires en Belgique. Le concept de l'application est simple : après une inscription gratuite, il suffit de choisir ses sports préférés et de définir son niveau. Une liste de potentiels partenaires s'offre alors à l'utilisateur, avec qui il peut se connecter et pratiquer une discipline sportive. Les réservations de terrain sont simplifiées grâce aux partenariats conclus avec les universités et hautes écoles. Ce sont les établissements d'enseignement supérieur qui paient les services de l'application. Si le depuis son lancement en septembre 2020, Nova Sport a déjà attiré 34.000 inscrits en Belgique ; c'est un marché de plus de 1,5 million d'étudiants européens et plus de 1.000 universités et hautes écoles qui s'ouvre potentiellement à la société grâce au partenariat fixé avec le réseau Erasmus Student Network International. L'accord exclusif vaut pour une durée de trois ans. "Faciliter les liens autour du sport profitera aux étudiants locaux et internationaux, améliorant ainsi l'internationalisation dans le pays et les expériences d'échange de la génération Erasmus", s'est réjoui Juan Rayón González, président du réseau Erasmus. Nova Sport prévoit prochainement une nouvelle levée de fonds pour accélérer le développement de l'application, diversifier son business, employer une vingtaine de personnes, s'ouvrir au grand public et s'étendre en Europe.