Douzième performeur des participans à la finale du 10.000 m olympique vendredi soir à Tokyo, Isaac Kimeli espérait se situer dans le Top 12 à l'arrivée, grâce à la qualité de sa pointe de vitesse finale. Il s'est classé 18e en 28:31.91 et n'a pas jamais pu l'utiliser. Il n'a pas vraiment tenu la distance quand les cadors on décidé de lancer véritablement la course.La victoire est revenue à l'Ethiopien Selemon Barega (21 ans) en 27:43.22 devant les Ougandais Joshua Cheptegei (27:43.63) et Jacob Kiplimo (27:43.88)

"J'ai bien contrôlé les six premiers kilomètres, mais dans les trois derniers ce n'était plus possible quand cela a accéléré. Jusque-là, le rythme était parfait, je pouvais suivre aisément. Je pense que je vais apprendre beaucoup de cette course." Kimeli doit encore courir le 5000 m dans ces Jeux. "Je vais d'abord essayer de bien récupérer. Je pense que le 5.000 m va mieux me convenir Je manquais d'expérience dans le 10.000m."

Douzième performeur des participans à la finale du 10.000 m olympique vendredi soir à Tokyo, Isaac Kimeli espérait se situer dans le Top 12 à l'arrivée, grâce à la qualité de sa pointe de vitesse finale. Il s'est classé 18e en 28:31.91 et n'a pas jamais pu l'utiliser. Il n'a pas vraiment tenu la distance quand les cadors on décidé de lancer véritablement la course.La victoire est revenue à l'Ethiopien Selemon Barega (21 ans) en 27:43.22 devant les Ougandais Joshua Cheptegei (27:43.63) et Jacob Kiplimo (27:43.88)"J'ai bien contrôlé les six premiers kilomètres, mais dans les trois derniers ce n'était plus possible quand cela a accéléré. Jusque-là, le rythme était parfait, je pouvais suivre aisément. Je pense que je vais apprendre beaucoup de cette course." Kimeli doit encore courir le 5000 m dans ces Jeux. "Je vais d'abord essayer de bien récupérer. Je pense que le 5.000 m va mieux me convenir Je manquais d'expérience dans le 10.000m."