Toma Nikiforov, 90e au ranking mondial, avait d'abord pris la mesure du Britannique Ben Fletcher (IJF-55) lors de son premier combat. Le jeune Belge, 20 ans, a ensuite placé un ippon à 1:12 de la fin de son combat pour renverser le score face au Suédois Martin Pacek, 23e mondial, et se qualifier pour sa finale de tableau où il a été battu par Cyrille Maret sur un ippon après 1:30 de combat.

En repêchage, Nikiforov doit combattre le Letton Jevgenijs Borodavko, 25e au classement IJF. S'il gagne, il pourra combattre pour le bronze.

Plus tôt, Benjamin Harmegnies, 22 ans, avait été éliminé lors de son 2e combat en +100kg. Benjamin Harmegnies (IJF-81) avait d'abord battu le Roumain Daniel Natea (IJF-92) au premier tour, qui a écopé de quatre avertissements avant de s'incliner, sur ippon (immobilisation) face au Français Jean-Sébastien Bonvoisin (IJF-21).

Toma Nikiforov, 90e au ranking mondial, avait d'abord pris la mesure du Britannique Ben Fletcher (IJF-55) lors de son premier combat. Le jeune Belge, 20 ans, a ensuite placé un ippon à 1:12 de la fin de son combat pour renverser le score face au Suédois Martin Pacek, 23e mondial, et se qualifier pour sa finale de tableau où il a été battu par Cyrille Maret sur un ippon après 1:30 de combat. En repêchage, Nikiforov doit combattre le Letton Jevgenijs Borodavko, 25e au classement IJF. S'il gagne, il pourra combattre pour le bronze. Plus tôt, Benjamin Harmegnies, 22 ans, avait été éliminé lors de son 2e combat en +100kg. Benjamin Harmegnies (IJF-81) avait d'abord battu le Roumain Daniel Natea (IJF-92) au premier tour, qui a écopé de quatre avertissements avant de s'incliner, sur ippon (immobilisation) face au Français Jean-Sébastien Bonvoisin (IJF-21).