Niels Bruynseels, Pieter Devos, Jos Verlooy, Grégory Wathelet et Judy-Ann Melchior, sélectionnés par Dirk Demeersman pour former l'équipe belge, entameront mercredi le championnat d'Europe de jumping à Aix-la-Chapelle, Allemagne, déterminant pour une qualification en vue des jeux Olympiques de Rio de Janeiro l'année prochaine.

Pour se qualifier pour les Jeux de 2016, il faut se classer parmi les 3 meilleures nations à Aix-la-Chapelle hors Pays-Bas, France, Allemagne et Suède, déjà qualifiés lors des derniers Jeux Equestres Mondiaux.

"Cela doit être possible", a réagi Verlooy, 19 ans, le plus jeune de la délégation belge. "Nous venons de conquérir la première place au classement de la Furusiyya Nations Cup (D1) et cela nous donne confiance. L'entente dans l'équipe est particulièrement bonne et l'expérience de notre coach Dirk Demeersman en championnat d'Europe est un atout de plus."

Demeersman avait prévenu début juin que Verlooy devait se tenir prêt à une possible participation à cet Euro d'Aix-la-Chapelle. "C'est aussi un avantage", ajoute Jos Verlooy. "J'ai pu épargner Domino de toute surcharge. Il paraît tout à fait prêt pour l'Euro. Mon premier objectif est de qualifier la Belgique pour Rio. Ce n'est qu'ensuite que l'on verra ce qu'il y a moyen de faire d'un côté plus personnel. Je reste concentré sur mon but qui est de passer les obstacles sans faire de faute et évite de penser à l'avance à une éventuelle médaille."

Niels Bruynseels, Pieter Devos, Jos Verlooy, Grégory Wathelet et Judy-Ann Melchior, sélectionnés par Dirk Demeersman pour former l'équipe belge, entameront mercredi le championnat d'Europe de jumping à Aix-la-Chapelle, Allemagne, déterminant pour une qualification en vue des jeux Olympiques de Rio de Janeiro l'année prochaine. Pour se qualifier pour les Jeux de 2016, il faut se classer parmi les 3 meilleures nations à Aix-la-Chapelle hors Pays-Bas, France, Allemagne et Suède, déjà qualifiés lors des derniers Jeux Equestres Mondiaux. "Cela doit être possible", a réagi Verlooy, 19 ans, le plus jeune de la délégation belge. "Nous venons de conquérir la première place au classement de la Furusiyya Nations Cup (D1) et cela nous donne confiance. L'entente dans l'équipe est particulièrement bonne et l'expérience de notre coach Dirk Demeersman en championnat d'Europe est un atout de plus." Demeersman avait prévenu début juin que Verlooy devait se tenir prêt à une possible participation à cet Euro d'Aix-la-Chapelle. "C'est aussi un avantage", ajoute Jos Verlooy. "J'ai pu épargner Domino de toute surcharge. Il paraît tout à fait prêt pour l'Euro. Mon premier objectif est de qualifier la Belgique pour Rio. Ce n'est qu'ensuite que l'on verra ce qu'il y a moyen de faire d'un côté plus personnel. Je reste concentré sur mon but qui est de passer les obstacles sans faire de faute et évite de penser à l'avance à une éventuelle médaille."