Première historique! Deux cosmonautes russes sont sortis, samedi 9 novembre, de la Station spatiale internationale (ISS) pour offrir à la torche olympique sa première sortie dans l'espace, à trois mois des JO de Sotchi, en Russie.

Après avoir ouvert le sas vers 14h45 GMT (15h45 en France), le cosmonaute Sergueï Riazanski est sorti de l'ISS le premier et a filmé son collègue russe Oleg Kotov, sorti avec la torche rouge et grise, avec laquelle ils doivent rester dans l'espace environ une heure.

"Kotov et Riazanski vont imiter le relais de la flamme olympique (voir photos ci-dessous), poser devant les caméras extérieures fixées à l'ISS, se faire filmer et prendre en photo, se passer le symbole du relais olympique", indiquait plus tôt dans la journée le Centre russe de contrôle des vols spatiaux (Tsoup), situé dans la banlieue de Moscou.

Oui, c'est vrai, ce n'est pas vraiment une "flamme"

Évidemment, la "flamme" ne sera pas allumée dans l'espace, où l'absence d'oxygène rend l'opération impossible. Elle a également été éteinte lors de son transport de la Terre vers ISS, pour des raisons de sécurité que chacun comprendra, évidemment.

Après cette étape inédite, la torche reviendra sur Terre dans une capsule Soyouz, accompagnée par les spationautes Fiodor Iourtchikhine (Russe), Karen Nyberg (Américaine) et Luca Parmitano (Italien), à l'issue d'une mission de cinq mois et demi dans l'espace. Leur atterrissage est prévu le 11 novembre à 02h50 GMT dans les steppes du Kazakhstan.

Outre l'espace, le flambeau olympique fera également des étapes dans les profondeurs du lac Baïkal (Sibérie) et au sommet du mont Elbrouz (Caucase, 5633 m) après avoir déjà voyagé au pôle Nord, au cours d'un périple de 123 jours entamé le 7 octobre à Moscou, et qui s'achèvera à la cérémonie d'ouverture des jeux, le 7 février 2014. Le flambeau rouge et gris est l'une des 16 000 torches utilisées par les relayeurs depuis un mois en Russie pour le parcours le plus long de l'histoire olympique (65 000 km) de la flamme.

La torche olympique a déjà été emmenée sur l'ISS avant les JO d'Atlanta en 1996 et ceux de Sydney en 2000, mais elle n'a jamais effectué de sortie dans l'espace.

Première historique! Deux cosmonautes russes sont sortis, samedi 9 novembre, de la Station spatiale internationale (ISS) pour offrir à la torche olympique sa première sortie dans l'espace, à trois mois des JO de Sotchi, en Russie. Après avoir ouvert le sas vers 14h45 GMT (15h45 en France), le cosmonaute Sergueï Riazanski est sorti de l'ISS le premier et a filmé son collègue russe Oleg Kotov, sorti avec la torche rouge et grise, avec laquelle ils doivent rester dans l'espace environ une heure. "Kotov et Riazanski vont imiter le relais de la flamme olympique (voir photos ci-dessous), poser devant les caméras extérieures fixées à l'ISS, se faire filmer et prendre en photo, se passer le symbole du relais olympique", indiquait plus tôt dans la journée le Centre russe de contrôle des vols spatiaux (Tsoup), situé dans la banlieue de Moscou. Oui, c'est vrai, ce n'est pas vraiment une "flamme" Évidemment, la "flamme" ne sera pas allumée dans l'espace, où l'absence d'oxygène rend l'opération impossible. Elle a également été éteinte lors de son transport de la Terre vers ISS, pour des raisons de sécurité que chacun comprendra, évidemment. Après cette étape inédite, la torche reviendra sur Terre dans une capsule Soyouz, accompagnée par les spationautes Fiodor Iourtchikhine (Russe), Karen Nyberg (Américaine) et Luca Parmitano (Italien), à l'issue d'une mission de cinq mois et demi dans l'espace. Leur atterrissage est prévu le 11 novembre à 02h50 GMT dans les steppes du Kazakhstan. Outre l'espace, le flambeau olympique fera également des étapes dans les profondeurs du lac Baïkal (Sibérie) et au sommet du mont Elbrouz (Caucase, 5633 m) après avoir déjà voyagé au pôle Nord, au cours d'un périple de 123 jours entamé le 7 octobre à Moscou, et qui s'achèvera à la cérémonie d'ouverture des jeux, le 7 février 2014. Le flambeau rouge et gris est l'une des 16 000 torches utilisées par les relayeurs depuis un mois en Russie pour le parcours le plus long de l'histoire olympique (65 000 km) de la flamme. La torche olympique a déjà été emmenée sur l'ISS avant les JO d'Atlanta en 1996 et ceux de Sydney en 2000, mais elle n'a jamais effectué de sortie dans l'espace.