L'Américain Nathan Chen a décroché son premier titre olympique sur l'épreuve de patinage artistique des Jeux Olympiques de Pékin jeudi en Chine. Les Japonais Yuma Kagiyama et Shoma Uno complètent le podium

Après avoir réalisé une note de 113.97, soit la meilleure jamais réalisée au monde, lors du programme court mardi, Chen a réalisé une nouvelle fois le meilleur score lors du programme libre avec 218.63 pour un total de 332.60. Le Japonais Yuma Kagiyama a lui pris la deuxième place avec un score total de 310.05 devant son compatriote Shoma Uno qui se pare de bronze avec une note de 293.00.

Le double champion olympique sortant, le Japonais Yuzuru Hanyu a dû se contenter de la 4e place avec une note totale de 95.15. Huitième après le programme court, il a réalisé le troisième score du programme libre malgré deux chutes.

Hanyu, qui revient d'une blessure à la cheville, ne réussit donc pas l'exploit de remporter un troisième titre olympique de rang en patinage artistique. Seul le Suédois Gillis Grafstrom a réussi telle performance de 1920 à 1928.

L'Américain Nathan Chen a décroché son premier titre olympique sur l'épreuve de patinage artistique des Jeux Olympiques de Pékin jeudi en Chine. Les Japonais Yuma Kagiyama et Shoma Uno complètent le podium Après avoir réalisé une note de 113.97, soit la meilleure jamais réalisée au monde, lors du programme court mardi, Chen a réalisé une nouvelle fois le meilleur score lors du programme libre avec 218.63 pour un total de 332.60. Le Japonais Yuma Kagiyama a lui pris la deuxième place avec un score total de 310.05 devant son compatriote Shoma Uno qui se pare de bronze avec une note de 293.00.Le double champion olympique sortant, le Japonais Yuzuru Hanyu a dû se contenter de la 4e place avec une note totale de 95.15. Huitième après le programme court, il a réalisé le troisième score du programme libre malgré deux chutes. Hanyu, qui revient d'une blessure à la cheville, ne réussit donc pas l'exploit de remporter un troisième titre olympique de rang en patinage artistique. Seul le Suédois Gillis Grafstrom a réussi telle performance de 1920 à 1928.