Le Canada a remporté le tournoi féminin de hockey sur glace, jeudi, aux Jeux Olympiques d'hiver de Pékin. Au Centre sportif de Wukesong, le Canada a battu les Etats-Unis, tenants du titre, 3-2 en finale pour s'offrir un 5e sacre dans cette épreuve.

Les deux équipes s'étaient affrontées en phase de poule, avec une victoire 2-4 des Canadiennes, arrivées en finale invaincues après un parcours impressionnant (54 buts marqués, 8 encaissés).

Le Canada mettait la pression d'entrée, avec un poteau et un but annulé dans les premières minutes. Sarah Nurse ouvrait le score après 7:50. Avec 17 points (buts et assists cumulés) dans le tournoi, Nurse égalait le record de sa compatriote Hayley Wickenheiser en 2006 à Turin. Déjà sacrée en 2010 et en 2014, la capitaine Marie-Philip Poulin (15:02 et 29:08) creusait l'écart en faveur des Canadiennes. Hilary Knight, en fin de deuxième période (36:39), redonnait espoir aux Américaines. En fin de rencontre, Amanda Kessel marquait le deuxième but américain à 12 secondes de la fin, alors que le Canada était en double infériorité numérique. Malgré une dernière tentative américaine, le Canada récupérait l'or.

Mercredi, la Finlande a dominé la Suisse 4-0 dans la finale pour le bronze. Depuis l'intégration du tournoi féminin dans le programme olympique, en 1998 à Nagano, les deux équipes se sont partagées tous les titres, les Etats-Unis s'imposant en 1998 et en 2018 à Pyeongchang, le Canada s'adjugeant toutes les victoires entre 2002 et 2014. Il s'agissait de la sixième finale en sept éditions entre les deux nations nord-américaines, seule la Suède parvenant à s'inviter au dernier acte de l'édition 2006 à la place des Américaines.

Le Canada a remporté le tournoi féminin de hockey sur glace, jeudi, aux Jeux Olympiques d'hiver de Pékin. Au Centre sportif de Wukesong, le Canada a battu les Etats-Unis, tenants du titre, 3-2 en finale pour s'offrir un 5e sacre dans cette épreuve. Les deux équipes s'étaient affrontées en phase de poule, avec une victoire 2-4 des Canadiennes, arrivées en finale invaincues après un parcours impressionnant (54 buts marqués, 8 encaissés). Le Canada mettait la pression d'entrée, avec un poteau et un but annulé dans les premières minutes. Sarah Nurse ouvrait le score après 7:50. Avec 17 points (buts et assists cumulés) dans le tournoi, Nurse égalait le record de sa compatriote Hayley Wickenheiser en 2006 à Turin. Déjà sacrée en 2010 et en 2014, la capitaine Marie-Philip Poulin (15:02 et 29:08) creusait l'écart en faveur des Canadiennes. Hilary Knight, en fin de deuxième période (36:39), redonnait espoir aux Américaines. En fin de rencontre, Amanda Kessel marquait le deuxième but américain à 12 secondes de la fin, alors que le Canada était en double infériorité numérique. Malgré une dernière tentative américaine, le Canada récupérait l'or. Mercredi, la Finlande a dominé la Suisse 4-0 dans la finale pour le bronze. Depuis l'intégration du tournoi féminin dans le programme olympique, en 1998 à Nagano, les deux équipes se sont partagées tous les titres, les Etats-Unis s'imposant en 1998 et en 2018 à Pyeongchang, le Canada s'adjugeant toutes les victoires entre 2002 et 2014. Il s'agissait de la sixième finale en sept éditions entre les deux nations nord-américaines, seule la Suède parvenant à s'inviter au dernier acte de l'édition 2006 à la place des Américaines.