Hanne Desmet a terminé cinquième de la finale du 500m en shorttrack, lundi, aux Jeux Olympiques d'hiver de Pékin. L'Italienne Arianna Fontana a conservé son titre olympique en devançant la Néerlandaise Suzanne Schulting et la Canadienne Kim Boutin.

Sur la piste du Palais omnisports de la capitale chinoise, Fontana se retrouvait au sol au premier virage. Ce qui impliquait l'arrêt de la course et un redémarrage. Le deuxième départ était le bon, Desmet, première Belge en finale olympique du patinage de vitesse sur piste courte, partait en cinquième position. Elle restait à cette place jusqu'au bout, pour terminer en 42.941, nouveau record de Belgique.

Malgré le bon départ de la Néerlandaise Suzanne Schulting, Fontana parvenait à la dépasser dans le dernier pour l'emporter en 42.488. Déjà médaillée d'argent du relais mixte, Fontana, 31 ans, décroche la dixième médaille olympique de sa carrière, la deuxième en or, ce qui lui vaut de rejoindre la fondeuse Stefania Belmondo comme athlète italienne la plus titrée de l'histoire des Jeux d'hiver. Schulting (42.559) prenait l'argent et la Canadienne Kim Boutin (42.724) le bronze.

La Chinoise Zhang Yuting (42.803) se classait quatrième. Desmet, 25 ans, dispute ses premiers Jeux Olympiques. Elle entrera à nouveau en action mercredi pour les qualifications du 1.000m, une distance où elle est vice-championne du monde. Le 16 février, les quarts de finale du 1.500m figurent à son programme.

UN BON RESULTAT SUR LA DISTANCE QUI LUI CONVIENT LE MOINS

"J'ai été plus vite ici que jamais auparavant", a-t-elle déclaré après coup. Le 500 mètres n'était pas une priorité pour Desmet, qui n'est pas une sprinteuse, mais elle est néanmoins parvenue à atteindre la finale avec un petit coup de pouce du destin, après avoir été repêchée à la suite d'une chute provoquée par une concurrente. "Cela me donne un très bon sentiment pour les prochaines courses. C'est ma pire distance, c'est donc bien que je puisse commencer avec une 5e place", a expliqué la patineuse de 25 ans, première shorttrackeuse belge à atteindre une finale olympique. "En demi-finale, j'ai réalisé que je pouvais réellement atteindre la finale. J'ai été beaucoup plus vite ici que je ne l'ai jamais fait auparavant. Cela veut dire que je suis en forme. Je souffre tout de même de courbatures après ma chute en demi-finale. Je vais maintenant essayer de poursuivre sur cette lancée. Sur le 1.000 et le 1.500 mètres, je veux de toute façon atteindre la finale A. Et une médaille devrait également être possible, car ce sont mes distances."

Stijn Desmet, le frère de Hanne, a lui connu une course malheureuse, samedi. Il a été disqualifié lors du tour préliminaire du 1.000 mètres.

Hanne Desmet a terminé cinquième de la finale du 500m en shorttrack, lundi, aux Jeux Olympiques d'hiver de Pékin. L'Italienne Arianna Fontana a conservé son titre olympique en devançant la Néerlandaise Suzanne Schulting et la Canadienne Kim Boutin. Sur la piste du Palais omnisports de la capitale chinoise, Fontana se retrouvait au sol au premier virage. Ce qui impliquait l'arrêt de la course et un redémarrage. Le deuxième départ était le bon, Desmet, première Belge en finale olympique du patinage de vitesse sur piste courte, partait en cinquième position. Elle restait à cette place jusqu'au bout, pour terminer en 42.941, nouveau record de Belgique. Malgré le bon départ de la Néerlandaise Suzanne Schulting, Fontana parvenait à la dépasser dans le dernier pour l'emporter en 42.488. Déjà médaillée d'argent du relais mixte, Fontana, 31 ans, décroche la dixième médaille olympique de sa carrière, la deuxième en or, ce qui lui vaut de rejoindre la fondeuse Stefania Belmondo comme athlète italienne la plus titrée de l'histoire des Jeux d'hiver. Schulting (42.559) prenait l'argent et la Canadienne Kim Boutin (42.724) le bronze. La Chinoise Zhang Yuting (42.803) se classait quatrième. Desmet, 25 ans, dispute ses premiers Jeux Olympiques. Elle entrera à nouveau en action mercredi pour les qualifications du 1.000m, une distance où elle est vice-championne du monde. Le 16 février, les quarts de finale du 1.500m figurent à son programme."J'ai été plus vite ici que jamais auparavant", a-t-elle déclaré après coup. Le 500 mètres n'était pas une priorité pour Desmet, qui n'est pas une sprinteuse, mais elle est néanmoins parvenue à atteindre la finale avec un petit coup de pouce du destin, après avoir été repêchée à la suite d'une chute provoquée par une concurrente. "Cela me donne un très bon sentiment pour les prochaines courses. C'est ma pire distance, c'est donc bien que je puisse commencer avec une 5e place", a expliqué la patineuse de 25 ans, première shorttrackeuse belge à atteindre une finale olympique. "En demi-finale, j'ai réalisé que je pouvais réellement atteindre la finale. J'ai été beaucoup plus vite ici que je ne l'ai jamais fait auparavant. Cela veut dire que je suis en forme. Je souffre tout de même de courbatures après ma chute en demi-finale. Je vais maintenant essayer de poursuivre sur cette lancée. Sur le 1.000 et le 1.500 mètres, je veux de toute façon atteindre la finale A. Et une médaille devrait également être possible, car ce sont mes distances." Stijn Desmet, le frère de Hanne, a lui connu une course malheureuse, samedi. Il a été disqualifié lors du tour préliminaire du 1.000 mètres.