Le Français Clément Noël est devenu champion olympique du slalom messieurs, mercredi, aux Jeux Olympiques d'hiver de Pékin. Sur la piste du centre national de ski alpin de Yanqing, Noël a devancé l'Autrichien Johannes Strolz et le Norvégien Sebastian Foss-Solevaag. Armand Marchant s'est classé 22e, Dries Van den Broecke et Sam Maes n'ont pas terminé la course.

Clément Noël est remonté de la sixième à la première place grâce à une spectaculaire deuxième manche, où il a réalisé le meilleur temps pour terminer avec un total de 1:44.09. Le Français devance de 61/100e l'Autrichien Johannes Strolz, leader après la première manche, et le Norvégien Sebastian Foss-Solevaag de 70/100e.

Les écarts étaient serrés à l'issue de la première manche, avec les douze premiers réunis en 87 centièmes de seconde. Noël a fait la différence dans la seconde manche, en particulier dans le deuxième secteur. Il a ainsi largement repris les 38 centièmes qui le séparait de Strolz. Le Norvégien Henrik Kristoffersen a échoué au pied du podium à 79/100e, devant le Suisse Loïc Meillard, cinquième à 80/100e. Noël, 24 ans, s'offre un premier sacre olympique pour sa deuxième participation après deux quatrièmes places à Pyeongchang, en slalom et dans l'épreuve par équipes.

Il est le premier Français à gagner l'or depuis Antoine Dénériaz, titré en descente en 2006. Quatre ans plus tôt, Jean-Pierre Vidal avait été sacré en slalom. Strolz, 29 ans, titré en combiné, décroche une deuxième médaille dans ces Jeux. Foss-Solevaag, 30 ans, champion du monde de la discipline, avait décroché le bronze dans l'épreuve par équipes à Pyengchang.

MARCHANT AVAIT RECU LE FEU VERT MEDICAL

Marchant a pris la 22e place avec un temps total de 1:47.85, à 3.76 du vainqueur. Marchant, qui a reçu mardi le feu vert des médecins après une blessure à la cheville, occupait la 24e place après la première manche. Dries Van den Broecke, 27e de la première manche en 56.77, est parti à la faute dans la seconde. Sam Maes n'avait pas été au bout de la première. Marchant, 24 ans, dispute ses premiers Jeux. Porte-drapeau de la Belgique lors de la cérémonie d'ouverture, il avait dû faire l'impasse sur le super G et le géant. Van den Broecke, 26 ans, vit également sa première expérience olympique. Il n'avait pas terminé le géant dimanche. Maes, 23 ans, était déjà parti à la faute lors du slalom géant.

A Pyeongchang, en 2018, il avait fini 32e du slalom géant et n'avait pas terminé le slalom.

Le Français Clément Noël est devenu champion olympique du slalom messieurs, mercredi, aux Jeux Olympiques d'hiver de Pékin. Sur la piste du centre national de ski alpin de Yanqing, Noël a devancé l'Autrichien Johannes Strolz et le Norvégien Sebastian Foss-Solevaag. Armand Marchant s'est classé 22e, Dries Van den Broecke et Sam Maes n'ont pas terminé la course. Clément Noël est remonté de la sixième à la première place grâce à une spectaculaire deuxième manche, où il a réalisé le meilleur temps pour terminer avec un total de 1:44.09. Le Français devance de 61/100e l'Autrichien Johannes Strolz, leader après la première manche, et le Norvégien Sebastian Foss-Solevaag de 70/100e. Les écarts étaient serrés à l'issue de la première manche, avec les douze premiers réunis en 87 centièmes de seconde. Noël a fait la différence dans la seconde manche, en particulier dans le deuxième secteur. Il a ainsi largement repris les 38 centièmes qui le séparait de Strolz. Le Norvégien Henrik Kristoffersen a échoué au pied du podium à 79/100e, devant le Suisse Loïc Meillard, cinquième à 80/100e. Noël, 24 ans, s'offre un premier sacre olympique pour sa deuxième participation après deux quatrièmes places à Pyeongchang, en slalom et dans l'épreuve par équipes. Il est le premier Français à gagner l'or depuis Antoine Dénériaz, titré en descente en 2006. Quatre ans plus tôt, Jean-Pierre Vidal avait été sacré en slalom. Strolz, 29 ans, titré en combiné, décroche une deuxième médaille dans ces Jeux. Foss-Solevaag, 30 ans, champion du monde de la discipline, avait décroché le bronze dans l'épreuve par équipes à Pyengchang. MARCHANT AVAIT RECU LE FEU VERT MEDICALMarchant a pris la 22e place avec un temps total de 1:47.85, à 3.76 du vainqueur. Marchant, qui a reçu mardi le feu vert des médecins après une blessure à la cheville, occupait la 24e place après la première manche. Dries Van den Broecke, 27e de la première manche en 56.77, est parti à la faute dans la seconde. Sam Maes n'avait pas été au bout de la première. Marchant, 24 ans, dispute ses premiers Jeux. Porte-drapeau de la Belgique lors de la cérémonie d'ouverture, il avait dû faire l'impasse sur le super G et le géant. Van den Broecke, 26 ans, vit également sa première expérience olympique. Il n'avait pas terminé le géant dimanche. Maes, 23 ans, était déjà parti à la faute lors du slalom géant. A Pyeongchang, en 2018, il avait fini 32e du slalom géant et n'avait pas terminé le slalom.