"Avant le coup d'envoi, j'avais fixé trois diplômes olympiques comme objectif et c'est ce qui est arrivé. À présent, j'espère aussi une belle performance de Katrien Aerts. C'est un sentiment de fierté, tout comme je l'ai ressenti mardi chez Bart Swings", a raconté De Smedt au terme de la compétition de bobsleigh, mercredi.

"On aurait peut-être pu obtenir un peu plus avec les Belgian Bullets, mais nous aurions signé pour ce résultat avant la compétition. C'est quand même formidable quand on regarde le parcours qu'elles ont accompli. Au début de cette saison, nous avions avancé comme objectif pour les Jeux un top-douze ou un top-dix, mais nous ne pensions quand même pas que ce serait si simple. La dernière manche de la Coupe du monde s'était si bien déroulée que le diplôme olympique (NDLR: une place dans le top huit) semblait à leur portée."

"Mais une fois que les entraînements ont débuté à Sotchi, il est apparu qu'il était même possible de faire mieux. Leurs deux premières manches étaient fantastiques et aujourd'hui, elles ont confirmé avec deux sixièmes places. C'était très serré. Le podium était un peu trop haut, mais la quatrième place ne semblait pas impossible".

"Avant le coup d'envoi, j'avais fixé trois diplômes olympiques comme objectif et c'est ce qui est arrivé. À présent, j'espère aussi une belle performance de Katrien Aerts. C'est un sentiment de fierté, tout comme je l'ai ressenti mardi chez Bart Swings", a raconté De Smedt au terme de la compétition de bobsleigh, mercredi. "On aurait peut-être pu obtenir un peu plus avec les Belgian Bullets, mais nous aurions signé pour ce résultat avant la compétition. C'est quand même formidable quand on regarde le parcours qu'elles ont accompli. Au début de cette saison, nous avions avancé comme objectif pour les Jeux un top-douze ou un top-dix, mais nous ne pensions quand même pas que ce serait si simple. La dernière manche de la Coupe du monde s'était si bien déroulée que le diplôme olympique (NDLR: une place dans le top huit) semblait à leur portée." "Mais une fois que les entraînements ont débuté à Sotchi, il est apparu qu'il était même possible de faire mieux. Leurs deux premières manches étaient fantastiques et aujourd'hui, elles ont confirmé avec deux sixièmes places. C'était très serré. Le podium était un peu trop haut, mais la quatrième place ne semblait pas impossible".