Mercredi, les joueurs de Milwaukee avaient décidé de boycotter le cinquième match de leur série face à Orlando en signe de protestation dans l'affaire Jacob Blake. Cet homme afro-américain a reçu sept coups de feu dans le dos par des policiers alors qu'il marchait vers sa voiture et est paralysé.

Dans la foulée, les joueurs de Houston, Oklahoma City, Los Angeles Lakers et Portland ont également décidé de boycotter leur match, poussant la NBA à reporter les trois matches prévus dans la soirée. Toute la nuit, les joueurs, les entraîneurs et les arbitres se sont réunis pour discuter de la suite des événements. Une réunion au cours de laquelle les Lakers et les Clippers, les deux équipes de Los Angeles, auraient émis leur souhait de ne pas terminer la saison.

Jeudi matin, une réunion était prévue entre les joueurs et ceux-ci auraient décidé de lever leur boycott et de reprendre la saison, ont rapporté divers médias américains jeudi. Les trois matches prévus jeudi soir (Toronto-Boston, Dallas-Clippers et Utah-Denver) sont reportés et la NBA espère pouvoir reprendre vendredi ou samedi.

Plus tard dans la journée, un groupe de joueurs, des représentants des treize franchises encore présentes dans la bulle et les dirigeants de la NBA vont se réunir pour "discuter des prochaines étapes". Une réunion à laquelle assistera également la légende Michael Jordan, propriétaire des Charlotte Hornets et président du comité de travail de la NBA.

Depuis la reprise de la saison dans la bulle à Orlando, les joueurs portaient des t-shirts avec le slogan 'Black Lives Matter' et posaient un genou à terre lors de l'hymne américain.

Mercredi, les joueurs de Milwaukee avaient décidé de boycotter le cinquième match de leur série face à Orlando en signe de protestation dans l'affaire Jacob Blake. Cet homme afro-américain a reçu sept coups de feu dans le dos par des policiers alors qu'il marchait vers sa voiture et est paralysé. Dans la foulée, les joueurs de Houston, Oklahoma City, Los Angeles Lakers et Portland ont également décidé de boycotter leur match, poussant la NBA à reporter les trois matches prévus dans la soirée. Toute la nuit, les joueurs, les entraîneurs et les arbitres se sont réunis pour discuter de la suite des événements. Une réunion au cours de laquelle les Lakers et les Clippers, les deux équipes de Los Angeles, auraient émis leur souhait de ne pas terminer la saison. Jeudi matin, une réunion était prévue entre les joueurs et ceux-ci auraient décidé de lever leur boycott et de reprendre la saison, ont rapporté divers médias américains jeudi. Les trois matches prévus jeudi soir (Toronto-Boston, Dallas-Clippers et Utah-Denver) sont reportés et la NBA espère pouvoir reprendre vendredi ou samedi. Plus tard dans la journée, un groupe de joueurs, des représentants des treize franchises encore présentes dans la bulle et les dirigeants de la NBA vont se réunir pour "discuter des prochaines étapes". Une réunion à laquelle assistera également la légende Michael Jordan, propriétaire des Charlotte Hornets et président du comité de travail de la NBA. Depuis la reprise de la saison dans la bulle à Orlando, les joueurs portaient des t-shirts avec le slogan 'Black Lives Matter' et posaient un genou à terre lors de l'hymne américain.