Isaac Kimeli a été éliminé en qualifications du 5.000 m aux Jeux Olympiques de Tokyo mardi. Il a signé un chrono de 13:57.36 et une 17e place dans la seconde série.

Kimeli, 27 ans, a effectué un bon début de course avant d'être gêné par une chute d'un concurrent et de perdre du terrain sur le peloton. Il a signé un temps de 13:57.36, loin de son record personnel en 13:13.02 Les cinq premiers des deux séries et les cinq meilleurs chronos restants sont qualifiés pour la finale.

HENDRIX, SEIZIEME DE SA SERIE, AURA APPRIS BEAUCOUP

Robin Hendrix et Isaac Kimeli n'ont pas réussi à se qualifier pour la finale mardi dans leurs séries du 5.000 mètres aux Jeux Olympiques de Tokyo. Les deux Belges n'ont pas terminé aux places qualificatives de leurs séries.

Robin Hendrix a terminé seizième de la première série dans un temps de 13:58.37. A deux tours de la fin, il a dû lâcher le peloton et les coureurs les plus rapides. "Je suis loin derrière le groupe de tête. Ils sont d'un niveau supérieur. Je crois que je peux y arriver un jour, mais pas dans six mois", a-t-il déclaré. "La chaleur a également joué un rôle. Les temps sont plus lents pour moi ainsi que pour les premiers. Mais en général, c'était une bonne expérience. Les années à venir s'annoncent bien."

Robin Hendrix visait la dernière place qualificative. "L'objectif était le top 5 mais j'avais besoin d'être dans un bon jour. Ou un record personnel, comme lors des championnats européens en salle à Torun. Mais c'est difficile à prévoir. Peu importe qui finit dans le top 5 aujourd'hui, ce ne sont pas des novices. C'était une bonne expérience d'apprentissage pour les années à venir."

LES ERREURS TACTIQUES DE KIMELI

Isaac Kimeli espérait mieux dans le 5.000 mètres après son décevant 10.000 mètres vendredi dernier, mais une fois de plus les choses ont mal tourné. Il a terminé dix-septième de la deuxième série en 13:57.36. Après coup, le Belge d'origines kényane était très déçu. "C'était ma propre faute. J'ai trop couru à l'avant et à l'extérieur. Ça m'a coûté beaucoup d'énergie. Tactiquement, je n'ai pas bien géré. Les trois derniers tours ont été difficiles. Je sentais le 10.000 mètres dans mes jambes, je n'avais plus de force." Isaac Kimeli est également revenu sur son choix de participer aux deux épreuves. "C'était une erreur de participer au 10.000 mètres. Avec des jambes fraîches, je passe toujours. J'aurais dû seulement choisir le 5 000 mètres. Il y avait une chance avec ces temps-là."

Isaac Kimeli a été éliminé en qualifications du 5.000 m aux Jeux Olympiques de Tokyo mardi. Il a signé un chrono de 13:57.36 et une 17e place dans la seconde série. Kimeli, 27 ans, a effectué un bon début de course avant d'être gêné par une chute d'un concurrent et de perdre du terrain sur le peloton. Il a signé un temps de 13:57.36, loin de son record personnel en 13:13.02 Les cinq premiers des deux séries et les cinq meilleurs chronos restants sont qualifiés pour la finale.HENDRIX, SEIZIEME DE SA SERIE, AURA APPRIS BEAUCOUPRobin Hendrix et Isaac Kimeli n'ont pas réussi à se qualifier pour la finale mardi dans leurs séries du 5.000 mètres aux Jeux Olympiques de Tokyo. Les deux Belges n'ont pas terminé aux places qualificatives de leurs séries. Robin Hendrix a terminé seizième de la première série dans un temps de 13:58.37. A deux tours de la fin, il a dû lâcher le peloton et les coureurs les plus rapides. "Je suis loin derrière le groupe de tête. Ils sont d'un niveau supérieur. Je crois que je peux y arriver un jour, mais pas dans six mois", a-t-il déclaré. "La chaleur a également joué un rôle. Les temps sont plus lents pour moi ainsi que pour les premiers. Mais en général, c'était une bonne expérience. Les années à venir s'annoncent bien." Robin Hendrix visait la dernière place qualificative. "L'objectif était le top 5 mais j'avais besoin d'être dans un bon jour. Ou un record personnel, comme lors des championnats européens en salle à Torun. Mais c'est difficile à prévoir. Peu importe qui finit dans le top 5 aujourd'hui, ce ne sont pas des novices. C'était une bonne expérience d'apprentissage pour les années à venir."LES ERREURS TACTIQUES DE KIMELIIsaac Kimeli espérait mieux dans le 5.000 mètres après son décevant 10.000 mètres vendredi dernier, mais une fois de plus les choses ont mal tourné. Il a terminé dix-septième de la deuxième série en 13:57.36. Après coup, le Belge d'origines kényane était très déçu. "C'était ma propre faute. J'ai trop couru à l'avant et à l'extérieur. Ça m'a coûté beaucoup d'énergie. Tactiquement, je n'ai pas bien géré. Les trois derniers tours ont été difficiles. Je sentais le 10.000 mètres dans mes jambes, je n'avais plus de force." Isaac Kimeli est également revenu sur son choix de participer aux deux épreuves. "C'était une erreur de participer au 10.000 mètres. Avec des jambes fraîches, je passe toujours. J'aurais dû seulement choisir le 5 000 mètres. Il y avait une chance avec ces temps-là."