La patineuse de vitesse Ireen Wüst a ajouté un record à son palmarès. La Néerlandaise de 35 ans, déjà l'athlète la plus titrée de l'histoire du TeamNL, est devenue lundi à Pékin la première athlète, tous genres confondus, à remporter une médaille d'or dans cinq Jeux Olympiques d'hiver différents.

Wüst avait remporté l'or sur 3.000m lors de ses débuts olympiques, à Pékin en 2006. Quatre ans plus tard, à Vancouver, elle s'adjugeait le 1.500m. A Sotchi, en 2014, la Néerlandaise s'offrait deux titres, sur 3.000m et dans la poursuite par équipes. A Pyeongchang, en 2018, Wüst s'imposait sur 1.500m. Un titre qu'elle a prolongé lundi à Pékin pour, donc, un sixième titre olympique dans sa carrière.

Elle compte également cinq médailles d'argent et une de bronze aux Jeux. Avec un total de 12 médailles olympiques, Wüst appartient à un cercle fermé. Seuls deux Norvégiens, la fondeuse Marit Bjoergen (15 médailles, dont 8en or) et le biathlète Ole Einar Bjoerndalen (13 médailles, dont 8 en or), ont été plus décorés qu'elle aux Jeux. Wüst égale un autre Norvégien, le fondeur Bjoern Daehlie, qui s'est adjugé 12 médailles, dont 8 en or.

"Je suis pleine d'émotion", a réagi Wüst. "J'ai l'impression d'être dans un rêve. Dans une sorte de film fantastique. En chemin, j'ai donné beaucoup d'interviews et répondu à beaucoup de questions, puis j'ai réalisé peu à peu ce que j'avais fait. C'est tout à fait unique."

Wüst s'alignera encore sur 1.000m à Pékin. La patineuse de vitesse allemande Claudia Pechstein a également décroché des médailles dans cinq Jeux (en 1992, 1994, 1998, 2002 et 2006), mais celle de 1992 n'était pas en or. Pechstein dispute à Pékin ses huitièmes JO. Elle compte 5 médailles d'or, 2 d'argent et 2 de bronze.

La patineuse de vitesse Ireen Wüst a ajouté un record à son palmarès. La Néerlandaise de 35 ans, déjà l'athlète la plus titrée de l'histoire du TeamNL, est devenue lundi à Pékin la première athlète, tous genres confondus, à remporter une médaille d'or dans cinq Jeux Olympiques d'hiver différents. Wüst avait remporté l'or sur 3.000m lors de ses débuts olympiques, à Pékin en 2006. Quatre ans plus tard, à Vancouver, elle s'adjugeait le 1.500m. A Sotchi, en 2014, la Néerlandaise s'offrait deux titres, sur 3.000m et dans la poursuite par équipes. A Pyeongchang, en 2018, Wüst s'imposait sur 1.500m. Un titre qu'elle a prolongé lundi à Pékin pour, donc, un sixième titre olympique dans sa carrière. Elle compte également cinq médailles d'argent et une de bronze aux Jeux. Avec un total de 12 médailles olympiques, Wüst appartient à un cercle fermé. Seuls deux Norvégiens, la fondeuse Marit Bjoergen (15 médailles, dont 8en or) et le biathlète Ole Einar Bjoerndalen (13 médailles, dont 8 en or), ont été plus décorés qu'elle aux Jeux. Wüst égale un autre Norvégien, le fondeur Bjoern Daehlie, qui s'est adjugé 12 médailles, dont 8 en or. "Je suis pleine d'émotion", a réagi Wüst. "J'ai l'impression d'être dans un rêve. Dans une sorte de film fantastique. En chemin, j'ai donné beaucoup d'interviews et répondu à beaucoup de questions, puis j'ai réalisé peu à peu ce que j'avais fait. C'est tout à fait unique." Wüst s'alignera encore sur 1.000m à Pékin. La patineuse de vitesse allemande Claudia Pechstein a également décroché des médailles dans cinq Jeux (en 1992, 1994, 1998, 2002 et 2006), mais celle de 1992 n'était pas en or. Pechstein dispute à Pékin ses huitièmes JO. Elle compte 5 médailles d'or, 2 d'argent et 2 de bronze.