Imke Vervaet a été éliminée en demi-finale du 200 m dames en athlétisme aux Jeux Olympiques de Tokyo lundi. Elle a terminé à la 7e place de la troisième et dernière demi-finale en 23.31

Vervaet, 28 ans, s'était qualifiée pour les demi-finales en 23.05, améliorant son record personnel qui était de 23.24. La Néerlandaise Dafne Schippers, vice-championne olympique en titre, a aussi été éliminée en demi-finale avec une 6e place dans la première demie en 23.03.

Le meilleur temps des demies a été signé par la Jamaïcaine Elaine Thompson-Herah, médaillée d'or sur 100 m, en 21.66 Les deux premières de chacune des trois demi-finales et les deux meilleurs chronos restants avancent en finale.

"Je ne peux pas me plaindre de mon chrono"

Elle avait réussi la très belle performance lundi matin en se hissant en demi-finales du 200 m des Jeux Olympiques. Cerise sur le gâteau, elle avait amélioré son meilleur chrono en carrière (23.05). Imke Vervaet n'avait pas d'illusion sur ses chances d'intégrer la finale au terme des demies lundi soir.

Versée dans la 3e course, son 19e chrono de la matinée l'avait placée au couloir deux, le plus proche de la corde. Certes, elle avait toutes ses concurrentes devant elle, mais le virage très serré ne favorisait pas la performance. Son espoir de passer sous les 23 secondes s'en trouvait restreint. Et la fatigue de sa 4e course, elle a couru les deux en relais mixte (séries et finale), n'était pas non plus un avantage. Elle a pris la 7e place de sa course en 23.31 et a terminé 22e des 25 demi-finalistes. La dernière qualifiée au temps la Suissesse Mujinga Kambundji a couru en 22.26. "C'est sympa de courir une demi-finale olympique. Je ne peux pas me plaindre de mon temps. Mon virage était moins bon que ce matin, peut-être est-ce la fatigue je ne sais pas. Cela reste un bon chrono, je suis très contente. Je me sentais quand même bien avec l'adrénaline. J'ai maintenant deux jours de repos avant de retrouver les Cheetahs (le relais 4X400 m féminin). J'ai hâte d'y être."

Imke Vervaet a été éliminée en demi-finale du 200 m dames en athlétisme aux Jeux Olympiques de Tokyo lundi. Elle a terminé à la 7e place de la troisième et dernière demi-finale en 23.31 Vervaet, 28 ans, s'était qualifiée pour les demi-finales en 23.05, améliorant son record personnel qui était de 23.24. La Néerlandaise Dafne Schippers, vice-championne olympique en titre, a aussi été éliminée en demi-finale avec une 6e place dans la première demie en 23.03. Le meilleur temps des demies a été signé par la Jamaïcaine Elaine Thompson-Herah, médaillée d'or sur 100 m, en 21.66 Les deux premières de chacune des trois demi-finales et les deux meilleurs chronos restants avancent en finale. Elle avait réussi la très belle performance lundi matin en se hissant en demi-finales du 200 m des Jeux Olympiques. Cerise sur le gâteau, elle avait amélioré son meilleur chrono en carrière (23.05). Imke Vervaet n'avait pas d'illusion sur ses chances d'intégrer la finale au terme des demies lundi soir. Versée dans la 3e course, son 19e chrono de la matinée l'avait placée au couloir deux, le plus proche de la corde. Certes, elle avait toutes ses concurrentes devant elle, mais le virage très serré ne favorisait pas la performance. Son espoir de passer sous les 23 secondes s'en trouvait restreint. Et la fatigue de sa 4e course, elle a couru les deux en relais mixte (séries et finale), n'était pas non plus un avantage. Elle a pris la 7e place de sa course en 23.31 et a terminé 22e des 25 demi-finalistes. La dernière qualifiée au temps la Suissesse Mujinga Kambundji a couru en 22.26. "C'est sympa de courir une demi-finale olympique. Je ne peux pas me plaindre de mon temps. Mon virage était moins bon que ce matin, peut-être est-ce la fatigue je ne sais pas. Cela reste un bon chrono, je suis très contente. Je me sentais quand même bien avec l'adrénaline. J'ai maintenant deux jours de repos avant de retrouver les Cheetahs (le relais 4X400 m féminin). J'ai hâte d'y être."