Le sportif, surnommé "Captain Adventure", s'est attaqué aux prestigieuses chutes du Niagara, situées entre le Canada et les États-Unis. Il a escaladé le Fer à Cheval (Horseshoe Falls), haut de 54 mètres et en partie figé dans la glace en raison du grand froid qui sévit actuellement dans le Nord des États-Unis.

Récemment sacré aventurier de l'année par le magazine National Geographic, Will Gadd n'en revenait pas d'avoir dompté ce monument : "J'ai parcouru le monde à la recherche des ascensions les plus difficiles. Mais les chutes du Niagara, l'un des monuments les plus emblématiques de mon pays d'origine, a été une mission que je ne pensais jamais pouvoir réaliser."

"On ne s'attend pas à voir quelqu'un aussi près de la chute d'eau, seul, en plein hiver. J'ai grandi près des chutes. Je n'avais jamais rien vu de semblable", s'est enthousiasmé Bob Koshinski, un journaliste local qui a filmé l'exploit.

Le sportif, surnommé "Captain Adventure", s'est attaqué aux prestigieuses chutes du Niagara, situées entre le Canada et les États-Unis. Il a escaladé le Fer à Cheval (Horseshoe Falls), haut de 54 mètres et en partie figé dans la glace en raison du grand froid qui sévit actuellement dans le Nord des États-Unis.Récemment sacré aventurier de l'année par le magazine National Geographic, Will Gadd n'en revenait pas d'avoir dompté ce monument : "J'ai parcouru le monde à la recherche des ascensions les plus difficiles. Mais les chutes du Niagara, l'un des monuments les plus emblématiques de mon pays d'origine, a été une mission que je ne pensais jamais pouvoir réaliser.""On ne s'attend pas à voir quelqu'un aussi près de la chute d'eau, seul, en plein hiver. J'ai grandi près des chutes. Je n'avais jamais rien vu de semblable", s'est enthousiasmé Bob Koshinski, un journaliste local qui a filmé l'exploit.