Devant leur public désespéré, les Russes, qui n'ont plus gagné l'or en hockey depuis les Jeux d'Albertville en 1992, sont éliminés au même stade de la compétition qu'aux Jeux de Vancouver en 2010. La Finlande, elle, affrontera la Suède, vendredi en demi-finale.

Décevants dès la phase de groupe, après une défaite aux tirs au but contre les Etats-Unis (3-2) et une victoire, aux tirs au but, contre la Slovaquie (1-0), les vedettes russes, estampillées NHL, n'ont jamais paru à leur aise dans le Palais des glaces Bolchoï.

Les Russes avaient pourtant ouvert la marque grâce à Kovalchuk en première période, mais les Finlandais répondaient moins de deux minutes plus tard par Aaltonen (1-1).

Granlund profitait ensuite d'un palet perdu par la défense russe pour s'échapper sur l'aile et servir Selanne, 43 ans, qui mettait la Finlande devant (2-1).

Granlund, à nouveau, était à la réception d'un rebond pour accentuer l'avance des médaillés de bronze des JO-2010 (3-1) au début du deuxième tiers.

Depuis les Jeux d'Albertville en 1992, alors qu'elle participait sous la bannière de l'Equipe unifiée suite à la chute de l'URSS l'année précédente, la Russie n'a pas réussi à décrocher l'or. Elle s'était contentée de l'argent en 1998 et du bronze en 2002.

La Finlande jouera en demi-finale contre la Suède, victorieuse 5 à 0 de la Slovénie.

Mercredi soir, les deux derniers quarts opposeront le Canada, champion en titre, à la Lettonie, et les Etats-Unis, finalistes malheureux aux JO-2010, à la République Tchèque.

Devant leur public désespéré, les Russes, qui n'ont plus gagné l'or en hockey depuis les Jeux d'Albertville en 1992, sont éliminés au même stade de la compétition qu'aux Jeux de Vancouver en 2010. La Finlande, elle, affrontera la Suède, vendredi en demi-finale. Décevants dès la phase de groupe, après une défaite aux tirs au but contre les Etats-Unis (3-2) et une victoire, aux tirs au but, contre la Slovaquie (1-0), les vedettes russes, estampillées NHL, n'ont jamais paru à leur aise dans le Palais des glaces Bolchoï. Les Russes avaient pourtant ouvert la marque grâce à Kovalchuk en première période, mais les Finlandais répondaient moins de deux minutes plus tard par Aaltonen (1-1). Granlund profitait ensuite d'un palet perdu par la défense russe pour s'échapper sur l'aile et servir Selanne, 43 ans, qui mettait la Finlande devant (2-1). Granlund, à nouveau, était à la réception d'un rebond pour accentuer l'avance des médaillés de bronze des JO-2010 (3-1) au début du deuxième tiers. Depuis les Jeux d'Albertville en 1992, alors qu'elle participait sous la bannière de l'Equipe unifiée suite à la chute de l'URSS l'année précédente, la Russie n'a pas réussi à décrocher l'or. Elle s'était contentée de l'argent en 1998 et du bronze en 2002. La Finlande jouera en demi-finale contre la Suède, victorieuse 5 à 0 de la Slovénie. Mercredi soir, les deux derniers quarts opposeront le Canada, champion en titre, à la Lettonie, et les Etats-Unis, finalistes malheureux aux JO-2010, à la République Tchèque.