"La Fédération a développé un protocole sanitaire très strict, permettant une reprise des compétitions en Division Honneur. Après validation de ce protocole par les experts médicaux des pouvoirs publics, nous avons maintenant reçu l'aval officiel des autorités compétentes pour la reprise de nos championnats DH" a fait savoir l'ARBH mardi via un communiqué.

Cette dernière se réjouit de cette annonce qui s'avérait "indispensable à plus d'un titre" pour elle: "pour déterminer un champion de Belgique, bien évidemment, mais aussi pour attribuer les tickets européens", explique encore l'ARBH. "En outre, dans cette année olympique il est crucial que nos athlètes restent dans un rythme de compétition et d'effort physique continu. Important à noter aussi, par rapport au hockey dans les autres catégories, la flexibilité du calendrier DH est nettement moindre, dû au calendrier international fort chargé (Pro League en mai, Coupe d'Europe en juin et JO en juillet). Il est par exemple impossible de reprogrammer des matchs au mois de mai et encore moins au mois de juin."

Cette reprise est toutefois soumise au respect strict du protocole sanitaire ratifié par les autorités. A savoir: un test hebdomadaire rapide (antigénique) des joueurs/joueuses et membres des staffs; tous les matches et entraînements se déroulent à huis clos; d'importantes mesures de distanciation obligatoires; la fermeture des vestiaires et clubhouses, entre autres.

L'ARBH attire également l'attention sur le caractère exceptionnel de cette reprise. "Pour pouvoir profiter de cette opportunité, il est impératif que les mesures soient respectées à la lettre par tous au sein des clubs de DH", conclut-elle.

Les autres championnats reprendront eux courant du mois de janvier 2021 si la situation sanitaire évolue dans le bon sens.

"La Fédération a développé un protocole sanitaire très strict, permettant une reprise des compétitions en Division Honneur. Après validation de ce protocole par les experts médicaux des pouvoirs publics, nous avons maintenant reçu l'aval officiel des autorités compétentes pour la reprise de nos championnats DH" a fait savoir l'ARBH mardi via un communiqué. Cette dernière se réjouit de cette annonce qui s'avérait "indispensable à plus d'un titre" pour elle: "pour déterminer un champion de Belgique, bien évidemment, mais aussi pour attribuer les tickets européens", explique encore l'ARBH. "En outre, dans cette année olympique il est crucial que nos athlètes restent dans un rythme de compétition et d'effort physique continu. Important à noter aussi, par rapport au hockey dans les autres catégories, la flexibilité du calendrier DH est nettement moindre, dû au calendrier international fort chargé (Pro League en mai, Coupe d'Europe en juin et JO en juillet). Il est par exemple impossible de reprogrammer des matchs au mois de mai et encore moins au mois de juin." Cette reprise est toutefois soumise au respect strict du protocole sanitaire ratifié par les autorités. A savoir: un test hebdomadaire rapide (antigénique) des joueurs/joueuses et membres des staffs; tous les matches et entraînements se déroulent à huis clos; d'importantes mesures de distanciation obligatoires; la fermeture des vestiaires et clubhouses, entre autres. L'ARBH attire également l'attention sur le caractère exceptionnel de cette reprise. "Pour pouvoir profiter de cette opportunité, il est impératif que les mesures soient respectées à la lettre par tous au sein des clubs de DH", conclut-elle. Les autres championnats reprendront eux courant du mois de janvier 2021 si la situation sanitaire évolue dans le bon sens.