La fédération internationale d'aviron (FISA) a décidé que seuls 6 des 28 rameurs russes qualifiés pour les Jeux étaient encore éligibles. La Russie ne pourra présenter qu'une seule embarcation au Brésil, un quatre sans barreur masculin, précise la FISA, alors qu'elle était parvenue à qualifier cinq bateaux. Les athlètes présents sont Aleksandr Chaukin, Georgy Efremenko, Artem Kosov, Nikita Morgachev, Vladislav Ryabcev et Anton Zarutskiy.

Les quotas des quatre bateaux exclus ont été réattribués par la FISA à l'Italie (2), la Grèce et l'Australie, qui s'étaient placés derrière la Russie lors des régates de qualification.

La fédération internationale de volleyball (FIVB) a décidé que les équipes russes masculines et féminines de volley et de beach-volley pouvaient participer au tournoi olympique. "Nous ne pouvons pas punir les équipes russes parce qu'ils ont des soucis dans d'autres sports", a déclaré Ary Graça, président de la FIVB.

A noter que les gymnastes et escrimeurs russes pourront également se rendre à Rio. C'est ce qu'ont annoncé mercredi la fédération internationale d'escrime (FIE) et la fédération internationale de gymnastique (FIG).

Le CIO a chargé les diverses fédérations de trier parmi les sportifs russes et d'éliminer ceux qui seraient impliqués dans le scandale de dopage d'État dévoilé par le rapport McLaren, ou qui auraient un passé de dopé.

La fédération internationale d'aviron (FISA) a décidé que seuls 6 des 28 rameurs russes qualifiés pour les Jeux étaient encore éligibles. La Russie ne pourra présenter qu'une seule embarcation au Brésil, un quatre sans barreur masculin, précise la FISA, alors qu'elle était parvenue à qualifier cinq bateaux. Les athlètes présents sont Aleksandr Chaukin, Georgy Efremenko, Artem Kosov, Nikita Morgachev, Vladislav Ryabcev et Anton Zarutskiy. Les quotas des quatre bateaux exclus ont été réattribués par la FISA à l'Italie (2), la Grèce et l'Australie, qui s'étaient placés derrière la Russie lors des régates de qualification. La fédération internationale de volleyball (FIVB) a décidé que les équipes russes masculines et féminines de volley et de beach-volley pouvaient participer au tournoi olympique. "Nous ne pouvons pas punir les équipes russes parce qu'ils ont des soucis dans d'autres sports", a déclaré Ary Graça, président de la FIVB. A noter que les gymnastes et escrimeurs russes pourront également se rendre à Rio. C'est ce qu'ont annoncé mercredi la fédération internationale d'escrime (FIE) et la fédération internationale de gymnastique (FIG). Le CIO a chargé les diverses fédérations de trier parmi les sportifs russes et d'éliminer ceux qui seraient impliqués dans le scandale de dopage d'État dévoilé par le rapport McLaren, ou qui auraient un passé de dopé.