Le leader du Championnat du monde de F1 sera en première ligne dimanche devant son dauphin au classement, l'Allemand Sebastian Vettel. Les Racing Point Force India du Français Esteban Ocon et du Mexicain Sergio Pérez occuperont la deuxième ligne. Comme en Hongrie avant la pause estivale, Hamilton a profité des intempéries. Cette fois il a devancé son rival pour le titre de 7/10.

"La pluie est une amie à moi", a plaisanté à demi l'ancien de McLaren en conférence de presse. Il s'agit de la 5e pole-position obtenue en Belgique par le quadruple champion du monde britannique, ce qui fait de lui le seul pilote dans ce cas. "C'était l'une des séances de qualification les plus difficiles dont je me souvienne", a déclaré Hamilton. "Ça devient de plus en plus dur tout au long de l'année", a-t-il souligné. La pluie a commencé à tomber avant la troisième et dernière partie des qualifications alors que Ferrari semblait posséder un petit avantage de vitesse par rapport à Mercedes. Elle a ensuite faibli et la piste s'est asséchée ce qui a permis aux pilotes, chaussés en pneus intermédiaires, d'améliorer leurs chronos.

La Scuderia court après une pole-position à Spa-Francorchamps depuis celle obtenue en 2007 par le Finlandais Kimi Räikkönen, qui ne partira que 6e dimanche. Ocon a lui égalé sa meilleure performance en qualifications, obtenue l'an passé au GP d'Italie à Monza dans des circonstances comparables. Son écurie, récemment rachetée et renommée, a obtenu seulement jeudi soir le droit de participer au reste de la saison.

L'avenir du Français n'est d'ailleurs pas assuré dans les prochaines semaines, car il pourrait être remplacé par le Canadien Lance Stroll (Williams), dont le père fait partie des nouveaux propriétaires de l'équipe, anciennement baptisée Force India. Les Red Bull du Néerlandais Max Verstappen et de l'Australien Daniel Ricciardo sont seulement 7e et 8e. Stoffel Vandoorne (McLaren-Renault) s'élancera de la 9e ligne.

Il a signé le 20e chrono des qualifications, mais devancera sur la grille le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) et l'Allemand Nico Hulkenberg (Renault). Ceux-ci ont été pénalisés et devront s'élancer du fond de la grille pour avoir changé de moteurs avant ce Grand Prix.

Le leader du Championnat du monde de F1 sera en première ligne dimanche devant son dauphin au classement, l'Allemand Sebastian Vettel. Les Racing Point Force India du Français Esteban Ocon et du Mexicain Sergio Pérez occuperont la deuxième ligne. Comme en Hongrie avant la pause estivale, Hamilton a profité des intempéries. Cette fois il a devancé son rival pour le titre de 7/10. "La pluie est une amie à moi", a plaisanté à demi l'ancien de McLaren en conférence de presse. Il s'agit de la 5e pole-position obtenue en Belgique par le quadruple champion du monde britannique, ce qui fait de lui le seul pilote dans ce cas. "C'était l'une des séances de qualification les plus difficiles dont je me souvienne", a déclaré Hamilton. "Ça devient de plus en plus dur tout au long de l'année", a-t-il souligné. La pluie a commencé à tomber avant la troisième et dernière partie des qualifications alors que Ferrari semblait posséder un petit avantage de vitesse par rapport à Mercedes. Elle a ensuite faibli et la piste s'est asséchée ce qui a permis aux pilotes, chaussés en pneus intermédiaires, d'améliorer leurs chronos. La Scuderia court après une pole-position à Spa-Francorchamps depuis celle obtenue en 2007 par le Finlandais Kimi Räikkönen, qui ne partira que 6e dimanche. Ocon a lui égalé sa meilleure performance en qualifications, obtenue l'an passé au GP d'Italie à Monza dans des circonstances comparables. Son écurie, récemment rachetée et renommée, a obtenu seulement jeudi soir le droit de participer au reste de la saison. L'avenir du Français n'est d'ailleurs pas assuré dans les prochaines semaines, car il pourrait être remplacé par le Canadien Lance Stroll (Williams), dont le père fait partie des nouveaux propriétaires de l'équipe, anciennement baptisée Force India. Les Red Bull du Néerlandais Max Verstappen et de l'Australien Daniel Ricciardo sont seulement 7e et 8e. Stoffel Vandoorne (McLaren-Renault) s'élancera de la 9e ligne. Il a signé le 20e chrono des qualifications, mais devancera sur la grille le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) et l'Allemand Nico Hulkenberg (Renault). Ceux-ci ont été pénalisés et devront s'élancer du fond de la grille pour avoir changé de moteurs avant ce Grand Prix.