L'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull), qui mène le Championnat du monde de Formule 1 avec 90 points d'avance sur l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), soit 297 points à 207, peut être sacré dimanche au Grand Prix d'Inde dans les cas de figure suivants:

- Vettel termine devant Alonso.
- Vettel termine dans les 5 premiers, quel que soit le résultat
d'Alonso.
- Vettel termine dans les 8 premiers et Alonso ne gagne pas.
- Vettel termine au-delà de la 8e place ou abandonne et Alonso ne
fait pas mieux que 3e.

Sebastian Vettel, vainqueur de neuf des quinze Grands Prix déjà courus en 2013, devrait selon toute vraisemblance coiffer une quatrième couronne mondiale dimanche en Inde, où il est arrivé cette semaine riche de 90 points d'avance sur Fernando Alonso (Ferrari).

La tenue du GP d'Inde à Buddh, dans la banlieue de New Delhi, était momentanément en suspens jeudi, un juge de la Cour Suprême ayant prévu de statuer sur son sort vendredi en raison de taxes non-payées pour l'édition 2012.

Mais l'engagement passé de Bernie Ecclestone, le grand argentier de la F1, de payer les sommes dues pour permettre le déroulement de la course permettait d'envisager une solution à l'amiable, même à la dernière minute, sur fond de contexte politique local compliqué.

Contrairement à Suzuka, où l'insatiable Vettel devait absolument remporter le GP du Japon pour rendre possible un 4e sacre anticipé, "Baby Schumi" n'a pas besoin de gagner en Inde pour rejoindre Alain Prost sur les tablettes du Championnat du monde de F1.

L'Allemand peut même se permettre de laisser gagner Alonso et se contenter de terminer dans le Top 5, lui qui a terminé dans les quatre premiers 14 fois sur 15 cette saison. La seule exception, c'était Silverstone, où la boîte de vitesses de sa Red Bull l'avait lâché alors qu'il était en tête.

Sauf que ledit Vettel n'a pas du tout l'intention de laisser passer l'occasion de remporter son 10e GP de la saison, lui qui a tout raflé depuis fin août à Spa-Francorchamps. "Ils ont trouvé quelque chose de très efficace, qui améliore beaucoup leurs performances depuis Spa", ont dit en substance les responsables de Mercedes-AMG, certains de manière plus diplomate que d'autres...
Depuis Spa, les Red Bull sont de facto intouchables, et les Mercedes moins performantes, comme les Ferrari. Du coup, Lotus se met à rêver d'une 2e place au championnat constructeurs, dans la foulée des deux podiums que vient d'enchaîner Romain Grosjean en Corée et au Japon.




L'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull), qui mène le Championnat du monde de Formule 1 avec 90 points d'avance sur l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), soit 297 points à 207, peut être sacré dimanche au Grand Prix d'Inde dans les cas de figure suivants: - Vettel termine devant Alonso. - Vettel termine dans les 5 premiers, quel que soit le résultat d'Alonso. - Vettel termine dans les 8 premiers et Alonso ne gagne pas. - Vettel termine au-delà de la 8e place ou abandonne et Alonso ne fait pas mieux que 3e. Sebastian Vettel, vainqueur de neuf des quinze Grands Prix déjà courus en 2013, devrait selon toute vraisemblance coiffer une quatrième couronne mondiale dimanche en Inde, où il est arrivé cette semaine riche de 90 points d'avance sur Fernando Alonso (Ferrari). La tenue du GP d'Inde à Buddh, dans la banlieue de New Delhi, était momentanément en suspens jeudi, un juge de la Cour Suprême ayant prévu de statuer sur son sort vendredi en raison de taxes non-payées pour l'édition 2012. Mais l'engagement passé de Bernie Ecclestone, le grand argentier de la F1, de payer les sommes dues pour permettre le déroulement de la course permettait d'envisager une solution à l'amiable, même à la dernière minute, sur fond de contexte politique local compliqué. Contrairement à Suzuka, où l'insatiable Vettel devait absolument remporter le GP du Japon pour rendre possible un 4e sacre anticipé, "Baby Schumi" n'a pas besoin de gagner en Inde pour rejoindre Alain Prost sur les tablettes du Championnat du monde de F1. L'Allemand peut même se permettre de laisser gagner Alonso et se contenter de terminer dans le Top 5, lui qui a terminé dans les quatre premiers 14 fois sur 15 cette saison. La seule exception, c'était Silverstone, où la boîte de vitesses de sa Red Bull l'avait lâché alors qu'il était en tête. Sauf que ledit Vettel n'a pas du tout l'intention de laisser passer l'occasion de remporter son 10e GP de la saison, lui qui a tout raflé depuis fin août à Spa-Francorchamps. "Ils ont trouvé quelque chose de très efficace, qui améliore beaucoup leurs performances depuis Spa", ont dit en substance les responsables de Mercedes-AMG, certains de manière plus diplomate que d'autres... Depuis Spa, les Red Bull sont de facto intouchables, et les Mercedes moins performantes, comme les Ferrari. Du coup, Lotus se met à rêver d'une 2e place au championnat constructeurs, dans la foulée des deux podiums que vient d'enchaîner Romain Grosjean en Corée et au Japon.