Kavarna, une ville bulgare, accueille le Volvo World Match Play Championship du 16 au 19 mai. Le tenant du tournoi n'est autre que notre compatriote Nicolas Colsaerts (30 ans), qui a triomphé il y a un an, au terme d'un passionnant duel avec Graeme McDowell à Casares, en Espagne, empochant 458.777 euros. Il a certainement remporté là le succès le plus important de sa carrière : sa victoire l'a propulsé dans le top 50 mondial et lui a permis d'être repris dans l'équipe européenne de la Ryder Cup, dont il a été le premier Belge à faire partie en septembre dernier.

La formule convient bien au belge : on n'y comptabilise pas le nombre total de coups mais on reçoit un point par trou conquis. On mène ainsi un duel direct avec ses adversaires. En 2011, Colsaerts a atteint les demi-finales du Volvo World Match Play Championship et l'a donc enlevé l'année suivante. The Belgian Bomber a atteint les quarts de finale du récent Match Play mondial d'Arizona, qui fait partie du GPA tour américain et qui présente un plateau plus relevé.

Le Match Play Championship bulgare est surtout affaire d'Européens. Un seul Américain, Bo Van Pelt, y participe. Cela ne veut pas dire que la concurrence ne sera pas âpre. On dénombre sur la liste des 24 participants quatre coéquipiers de Colsaerts en Ryder Cup : Ian Poulter (vainqueur en 2011), Francisco Molinari, Peter Hanson et Graeme McDowell. Le tournoi vient à point nommé pour notre compatriote, qui aura l'occasion de refaire le plein de confiance après des débuts difficiles dans sa première saison complète en PGA - la NBA du golf. Au premier Major de l'Année, à Augusta, il n'a pas atteint le cut mais sur les rives de la Mer Noire, il aura l'occasion d'oublier sa déception et de se préparer au prochain grand rendez-vous, l'US Open, qui se déroule du 10 au 16 juin à Ardmore, en Pennsylvanie.

Par Matthias Stockmans

Kavarna, une ville bulgare, accueille le Volvo World Match Play Championship du 16 au 19 mai. Le tenant du tournoi n'est autre que notre compatriote Nicolas Colsaerts (30 ans), qui a triomphé il y a un an, au terme d'un passionnant duel avec Graeme McDowell à Casares, en Espagne, empochant 458.777 euros. Il a certainement remporté là le succès le plus important de sa carrière : sa victoire l'a propulsé dans le top 50 mondial et lui a permis d'être repris dans l'équipe européenne de la Ryder Cup, dont il a été le premier Belge à faire partie en septembre dernier.La formule convient bien au belge : on n'y comptabilise pas le nombre total de coups mais on reçoit un point par trou conquis. On mène ainsi un duel direct avec ses adversaires. En 2011, Colsaerts a atteint les demi-finales du Volvo World Match Play Championship et l'a donc enlevé l'année suivante. The Belgian Bomber a atteint les quarts de finale du récent Match Play mondial d'Arizona, qui fait partie du GPA tour américain et qui présente un plateau plus relevé.Le Match Play Championship bulgare est surtout affaire d'Européens. Un seul Américain, Bo Van Pelt, y participe. Cela ne veut pas dire que la concurrence ne sera pas âpre. On dénombre sur la liste des 24 participants quatre coéquipiers de Colsaerts en Ryder Cup : Ian Poulter (vainqueur en 2011), Francisco Molinari, Peter Hanson et Graeme McDowell. Le tournoi vient à point nommé pour notre compatriote, qui aura l'occasion de refaire le plein de confiance après des débuts difficiles dans sa première saison complète en PGA - la NBA du golf. Au premier Major de l'Année, à Augusta, il n'a pas atteint le cut mais sur les rives de la Mer Noire, il aura l'occasion d'oublier sa déception et de se préparer au prochain grand rendez-vous, l'US Open, qui se déroule du 10 au 16 juin à Ardmore, en Pennsylvanie.Par Matthias Stockmans