Toujours privés de Stephen Curry et de Draymond Green, tous deux blessés, les Warriors, doubles champions NBA en titre, ont subi le défi physique de la meilleure équipe du début de saison, qu'ils pourraient retrouver en finale en juin prochain. Accusant un retard de 18 points dans le premier quart-temps (32-14) et menés la quasi-totalité de la rencontre, les joueurs de Steve Kerr ont miraculeusement arraché la prolongation grâce à un tir primé de Durant à moins de 10 secondes de la fin du temps réglementaire. Avec 51 points, son meilleur total cette saison, Durant a réussi, pour la première fois de sa carrière, à enchaîner trois matchs à plus de 40 points.

"KD" a par ailleurs pris 11 rebonds et distribué 6 passes décisives. Mais Golden State a dû abdiquer en prolongation face au collectif bien huilé des Raptors, portés par Kawhi Leonard (37 points, meilleur total cette saison), Pascal Siakam (26 points, record personnel) et Serge Ibaka (20 points). Avec un septième succès d'affilée, les Raptors sont les leaders incontestés de la conférence Est (19 v-4 d), tandis que Golden State, qui restait sur trois succès de rang, recule à la 3e place à l'Ouest (15 v-8 d).

LeBron James sauve les Lakers

A Los Angeles, LeBron James a fait parler son expérience pour sortir ses jeunes coéquipiers d'un faux pas contre Indiana. James a eu les nerfs solides en fin de rencontre en inscrivant 12 points dans les cinq dernières minutes pour donner un avantage décisif à son équipe, qui restait sur deux défaites d'affilée, dont un lourd revers à Denver, mardi. Les Lakers restent 7es (12 v-9 d) de la conférence Ouest, tandis qu'Indiana perd une place à l'Est et se retrouve en 5e position (13 v-9 d). L'autre franchise de Los Angeles, les Clippers, a dominé Sacramento sur son parquet (133-121). Avec 15 victoires et seulement 6 défaites, les Clippers sont les surprenants leaders de la conférence Ouest.