"Sa domination va se terminer, peut-être dès 2014. Nous aurons
alors des voitures entièrement nouvelles, de nouveaux moteurs, de nouvelles règles", a déclaré Ecclestone.

"Ce sera l'occasion pour Ferrari et Mercedes de se rapprocher de
Vettel, a-t-il poursuivi. L'an prochain, ce ne sera pas forcément le meilleur pilote qui sera champion mais la meilleure voiture quiremportera le titre".

Concernant les sifflets à l'encontre du triple champion allemand, le patron de la F1 considère qu'ils n'ont rien à voir "avec la personne" dont l'image est "impeccable", mais qu'ils expriment un mécontentement face à sa supériorité.

"Il (Vettel) ne laisse aucune chance à Fernando Alonso et Lewis Hamilton, aussi dominateur que (Ayrton) Senna ou (Michael)Schumacher à certaines périodes". Vettel a été sifflé après sa large victoire dimanche à Singapour, sa 7e de la saison lui permettant de porter à 60 points son avance dans la course à un 4e titre mondial consécutif.

"Sa domination va se terminer, peut-être dès 2014. Nous aurons alors des voitures entièrement nouvelles, de nouveaux moteurs, de nouvelles règles", a déclaré Ecclestone. "Ce sera l'occasion pour Ferrari et Mercedes de se rapprocher de Vettel, a-t-il poursuivi. L'an prochain, ce ne sera pas forcément le meilleur pilote qui sera champion mais la meilleure voiture quiremportera le titre". Concernant les sifflets à l'encontre du triple champion allemand, le patron de la F1 considère qu'ils n'ont rien à voir "avec la personne" dont l'image est "impeccable", mais qu'ils expriment un mécontentement face à sa supériorité. "Il (Vettel) ne laisse aucune chance à Fernando Alonso et Lewis Hamilton, aussi dominateur que (Ayrton) Senna ou (Michael)Schumacher à certaines périodes". Vettel a été sifflé après sa large victoire dimanche à Singapour, sa 7e de la saison lui permettant de porter à 60 points son avance dans la course à un 4e titre mondial consécutif.