"Le sentiment est mitigé", a dit Benjamin Bogaert, manager de la communication de Basketbal Vlaanderen. "D'un côté, c'est très important que nos membres âgés de moins de 12 ans puissent continuer à jouer. Pour les autres, la décision est forcément dommage mais nous comprenons qu'elle soit nécessaire. Les vestiaires et les buvettes sont des endroits propices aux contaminations, plus encore que sur le terrain."

"Nous avons vu venir cette décision", a-t-il poursuivi. "Nous n'avons aucune perspective de reprise. Dans un premier temps, ces mesures resteront effectives jusqu'à la fin du congé d'automne. Nous ne savons pas ce qui adviendra ensuite."

"Le sentiment est mitigé", a dit Benjamin Bogaert, manager de la communication de Basketbal Vlaanderen. "D'un côté, c'est très important que nos membres âgés de moins de 12 ans puissent continuer à jouer. Pour les autres, la décision est forcément dommage mais nous comprenons qu'elle soit nécessaire. Les vestiaires et les buvettes sont des endroits propices aux contaminations, plus encore que sur le terrain." "Nous avons vu venir cette décision", a-t-il poursuivi. "Nous n'avons aucune perspective de reprise. Dans un premier temps, ces mesures resteront effectives jusqu'à la fin du congé d'automne. Nous ne savons pas ce qui adviendra ensuite."