La franchise de Floride accroche le troisième titre NBA de son histoire après 2006 et 2012. Ces dix dernières années, seuls les Los Angeles Lakers étaient parvenus à défendre un titre de champion NBA (en 2010).

Le Heat avait aussi atteint la finale en 2011, pour la première saison du +Big Three+ (LeBron James, Dwyane Wade, Chris Bosh), mais avait été battu par Dallas en six matches.

Titré en 1999, 2003, 2005 et 2007, San Antonio n'avait jamais perdu une finale.

James LeBron: "je suis béni"
LeBron James a terminé avec 37 points, 12 rebonds, 4 passes et 2 interceptions après une rencontre très serrée qui s'est jouée lors de deux dernières minutes de jeu irrespirables dans lesquelles James a surnagé.

Le quadruple MVP (meilleur joueur) de la saison en NBA a été désigné MVP de la finale pour la deuxième fois consécutive après un septième match qui fera taire ses détracteurs, a pris sa revanche après avoir été victime des Spurs et de leur "Big Three" en finale en 2007, quand il jouait à Cleveland (4-0).

"C'est un sentiment fantastique. La vision que j'ai eue en décidant de venir ici (en 2010) a pris corps", a déclaré Lebron James. "Nous avons avancé dans l'adversité mais nous avons été capables de gagner deux titres consécutifs (sur trois finales consécutives depuis 2011), je suis heureux de faire partie d'un club de première classe. Je travaille énormément à l'entraînement et le fait que ça paie sur le parquet, c'est la sensation ultime. Peu importe ce que les gens disent de moi. Je suis un gamin des cités d'Akron, Ohio, et je n'étais pas supposé être à cette place vu d'où je reviens. Cela me suffit. Je suis béni".

"D'abord bravo aux Spurs, qui nous ont poussé jusque dans nos derniers retranchements, a dit James sur le podium des vainqueurs. Je perds mes mots. C'est la récompense de notre travail. Je me sens béni."

En remportant le titre, Miami a confirmé son statut de meilleure équipe de la saison régulière avec 66 victoires en 82 matches (58v-24d pour les Spurs en Conférence Ouest), dont une série quasi historique de 27 succès d'affilée.

Les dix derniers champions

Les dix derniers champions NBA après la finale 2013, remportée jeudi en sept matches (4 à 3) par Miami aux dépens de San Antonio: 2013: Miami Heat

2012: Miami Heat

2011: Dallas Mavericks

2010: Los Angeles Lakers

2009: Los Angeles Lakers

2008: Boston Celtics

2007: San Antonio Spurs

2006: Miami Heat

2005: San Antonio Spurs

2004: Detroit Pistons

La franchise de Floride accroche le troisième titre NBA de son histoire après 2006 et 2012. Ces dix dernières années, seuls les Los Angeles Lakers étaient parvenus à défendre un titre de champion NBA (en 2010). Le Heat avait aussi atteint la finale en 2011, pour la première saison du +Big Three+ (LeBron James, Dwyane Wade, Chris Bosh), mais avait été battu par Dallas en six matches. Titré en 1999, 2003, 2005 et 2007, San Antonio n'avait jamais perdu une finale. James LeBron: "je suis béni" LeBron James a terminé avec 37 points, 12 rebonds, 4 passes et 2 interceptions après une rencontre très serrée qui s'est jouée lors de deux dernières minutes de jeu irrespirables dans lesquelles James a surnagé. Le quadruple MVP (meilleur joueur) de la saison en NBA a été désigné MVP de la finale pour la deuxième fois consécutive après un septième match qui fera taire ses détracteurs, a pris sa revanche après avoir été victime des Spurs et de leur "Big Three" en finale en 2007, quand il jouait à Cleveland (4-0). "C'est un sentiment fantastique. La vision que j'ai eue en décidant de venir ici (en 2010) a pris corps", a déclaré Lebron James. "Nous avons avancé dans l'adversité mais nous avons été capables de gagner deux titres consécutifs (sur trois finales consécutives depuis 2011), je suis heureux de faire partie d'un club de première classe. Je travaille énormément à l'entraînement et le fait que ça paie sur le parquet, c'est la sensation ultime. Peu importe ce que les gens disent de moi. Je suis un gamin des cités d'Akron, Ohio, et je n'étais pas supposé être à cette place vu d'où je reviens. Cela me suffit. Je suis béni". "D'abord bravo aux Spurs, qui nous ont poussé jusque dans nos derniers retranchements, a dit James sur le podium des vainqueurs. Je perds mes mots. C'est la récompense de notre travail. Je me sens béni." En remportant le titre, Miami a confirmé son statut de meilleure équipe de la saison régulière avec 66 victoires en 82 matches (58v-24d pour les Spurs en Conférence Ouest), dont une série quasi historique de 27 succès d'affilée.