Fernando Alonso sera toujours au volant d'une Alpine la saison prochaine en F1. L'écurie française a annoncé jeudi matin la prolongation de contrat du pilote espagnol, qui sera toujours associé aussi au Français Esteban Ocon. Ce dernier avait prolongé de trois ans en juin dernier.

Fernando Alonso, 40 ans, avait rejoint l'écurie Alpine (ex-Renault), effectuant son retour en F1 après deux ans d'absence. Le double champion du monde de F1 (2005, 2006) avait quitté les paddocks de F1 en 2018, après 17 saisons et 32 victoires en Grand Prix.

"Je me suis senti chez moi dès mon retour dans l'écurie en étant accueilli à bras ouverts", a déclaré Fernando Alonso dans un communiqué.

"C'est un plaisir de travailler à nouveau avec des esprits parmi les plus brillants de notre sport à Enstone et Viry-Châtillon. Cette saison est piégeuse pour tout le monde, mais nous avons affiché de beaux progrès de façon collective et le résultat en Hongrie est un bon exemple de cette progression. Nous voulons connaître d'autres moments positifs cette saison, mais également dès l'année prochaine avec les changements règlementaires à venir en Formule 1. Je suis un grand partisan des règles plus équitables et des nouveautés dans la discipline, donc la saison 2022 représente une opportunité en or. J'attends avec impatience la suite de l'année, mais aussi de représenter Alpine au côté d'Esteban en 2022". Fernando a terminé 4e du GP de Hongrie le 1er août dernier au Hungaroring, où Esteban Ocon a offert son premier succès à Alpine.

Le monde de la F1 a rendez-vous a Spa-Francorchamps ce weekend pour le GP de belgique, 12e manche du championnat du monde.

Lewis Hamilton (Mercedes) est en tête du championnat avec 195 points. Ocon et Alonso pointent aux 10e et 11e rangs avec respectivement 39 et 38 points.

Entre son départ et son retour en F1, Fernando Alonso avait gagné deux éditions des 24 Heures du Mans et le titre de champion du monde d'endurance avec Toyota. Il a également participé au Dakar, mythique rallye-raid, dont il s'est classé 13e en 2020, et aux 500 miles d'Indianapolis en IndyCar (abandon en 2017, 21e en 2020).

Fernando Alonso sera toujours au volant d'une Alpine la saison prochaine en F1. L'écurie française a annoncé jeudi matin la prolongation de contrat du pilote espagnol, qui sera toujours associé aussi au Français Esteban Ocon. Ce dernier avait prolongé de trois ans en juin dernier. Fernando Alonso, 40 ans, avait rejoint l'écurie Alpine (ex-Renault), effectuant son retour en F1 après deux ans d'absence. Le double champion du monde de F1 (2005, 2006) avait quitté les paddocks de F1 en 2018, après 17 saisons et 32 victoires en Grand Prix. "Je me suis senti chez moi dès mon retour dans l'écurie en étant accueilli à bras ouverts", a déclaré Fernando Alonso dans un communiqué. "C'est un plaisir de travailler à nouveau avec des esprits parmi les plus brillants de notre sport à Enstone et Viry-Châtillon. Cette saison est piégeuse pour tout le monde, mais nous avons affiché de beaux progrès de façon collective et le résultat en Hongrie est un bon exemple de cette progression. Nous voulons connaître d'autres moments positifs cette saison, mais également dès l'année prochaine avec les changements règlementaires à venir en Formule 1. Je suis un grand partisan des règles plus équitables et des nouveautés dans la discipline, donc la saison 2022 représente une opportunité en or. J'attends avec impatience la suite de l'année, mais aussi de représenter Alpine au côté d'Esteban en 2022". Fernando a terminé 4e du GP de Hongrie le 1er août dernier au Hungaroring, où Esteban Ocon a offert son premier succès à Alpine. Le monde de la F1 a rendez-vous a Spa-Francorchamps ce weekend pour le GP de belgique, 12e manche du championnat du monde. Lewis Hamilton (Mercedes) est en tête du championnat avec 195 points. Ocon et Alonso pointent aux 10e et 11e rangs avec respectivement 39 et 38 points. Entre son départ et son retour en F1, Fernando Alonso avait gagné deux éditions des 24 Heures du Mans et le titre de champion du monde d'endurance avec Toyota. Il a également participé au Dakar, mythique rallye-raid, dont il s'est classé 13e en 2020, et aux 500 miles d'Indianapolis en IndyCar (abandon en 2017, 21e en 2020).