"Je me sens bien, c'était quasiment un dimanche parfait, une course fantastique pour nous, sans gros problème sur la voiture, la dégradation des pneus était meilleure que prévu", a dit Alonso. "Dans une course de F1, c'est impossible de ne pas attaquer, comme me l'a demandé mon ingénieur à la fin, mais il faut essayer d'en garder un peu en réserve, pour l'utiliser au bon moment. Cette victoire fait du bien, c'est une belle récompense pour toute l'équipe, qui la mérite après la déception de Malaisie. Je dois prendre l'avion très tôt ce soir, pour Bahreïn, donc on n'aura pas trop le temps de faire la fête.

Si l'on ajoute la 2e place en Australie, ça veut dire que cette saison 2013 commence bien, nous sommes optimistes. Je suis dans la meilleure équipe et je suis persuadé que nous allons dans la bonne direction".

Le prochain Grand Prix aura lieu le 21 avril à Bahrein. "Bahreïn sera encore un bon test, avec des températures très élevées, et je pense qu'on pourra encore marquer des points, car notre voiture est capable de viser le podium à chaque course", selon l'Espagnol. "Le rythme en course a toujours été l'un de nos points forts, depuis deux ou trois ans. Nous sommes souvent bons le dimanche, en tout cas meilleurs que le samedi en qualifications, et il faut donc qu'on continue à maximiser le nombre de points qu'on peut récupérer le jour de la course, en faisant bien notre travail. Actuellement, il y a quatre écuries qui sont très proches et il faut voir aussi quel rôle la chance va jouer: après un accrochage, on ne peut pas savoir si l'aileron avant va s'affaisser, comme pour moi en Malaisie, ou rester sur la voiture, comme pour Kimi aujourd'hui, et ça peut arriver à tout le monde".

"Je me sens bien, c'était quasiment un dimanche parfait, une course fantastique pour nous, sans gros problème sur la voiture, la dégradation des pneus était meilleure que prévu", a dit Alonso. "Dans une course de F1, c'est impossible de ne pas attaquer, comme me l'a demandé mon ingénieur à la fin, mais il faut essayer d'en garder un peu en réserve, pour l'utiliser au bon moment. Cette victoire fait du bien, c'est une belle récompense pour toute l'équipe, qui la mérite après la déception de Malaisie. Je dois prendre l'avion très tôt ce soir, pour Bahreïn, donc on n'aura pas trop le temps de faire la fête. Si l'on ajoute la 2e place en Australie, ça veut dire que cette saison 2013 commence bien, nous sommes optimistes. Je suis dans la meilleure équipe et je suis persuadé que nous allons dans la bonne direction". Le prochain Grand Prix aura lieu le 21 avril à Bahrein. "Bahreïn sera encore un bon test, avec des températures très élevées, et je pense qu'on pourra encore marquer des points, car notre voiture est capable de viser le podium à chaque course", selon l'Espagnol. "Le rythme en course a toujours été l'un de nos points forts, depuis deux ou trois ans. Nous sommes souvent bons le dimanche, en tout cas meilleurs que le samedi en qualifications, et il faut donc qu'on continue à maximiser le nombre de points qu'on peut récupérer le jour de la course, en faisant bien notre travail. Actuellement, il y a quatre écuries qui sont très proches et il faut voir aussi quel rôle la chance va jouer: après un accrochage, on ne peut pas savoir si l'aileron avant va s'affaisser, comme pour moi en Malaisie, ou rester sur la voiture, comme pour Kimi aujourd'hui, et ça peut arriver à tout le monde".