Assurée d'une médaille d'argent au minimum dans cet Euro, c'est la première fois que les féminines belges se hissent à ce niveau depuis la création de la compétition dames en 1984.

Il a fallut quelques minutes aux Red Panthers pour se libérer en début de partie. Dominées territorialement, les protégées de Niels Thijssen sont sorties peu à peu pour s'octroyer les meilleures occasions du premier quart, avec notamment un penalty corner (pc) de Vanden Borre bien sauvé par la gardienne adverse (7e) et deux tirs de Jill Boon, mais non cadrés, aux 12e et 13e minutes.

Aisling D'Hooghe conservant cette fois sa place dans le but belge durant les quart-temps suivants, les Panthers firent mieux que se défendre avant la mi-temps. Elles forçèrent un 2e pc, mal bloqué cette fois, alors que la gardienne belge s'occupa de faire le ménage en défense sur deux envois des attaquantes allemandes. La Belgique prit l'avance deux minutes avant le repos. Barbara Nelen adressa un revers à plat en direction du but allemand que parvint à dévier Jill Boon hors de portée de Julia Ciupka, la keeper des 'Danas'. Ces dernières réagirent immédiatement, avec une grosse frayeur du côté belge quand sur leur 2e pc de la partie, le sleep allemand fut repoussé par D'Hooghe. Le premier rebond atterri sur la latte transversale et le second lêcha le poteau droit avant de sortir du jeu.

Les Belges reculèrent quelques minutes après le repos mais reprient ensuite le contrôle de deux dernières périodes. L'équipe allemande, qui présentait une moyenne d'âge tout juste inférieure (22 ans, pour 23 aux Belges), se montra incapable de trouver les ressources pour remonter son handicap, concédant même six pc sur les deux derniers quarts, mais sans résultat pour les Panthers, qui eurent plusieurs fois l'occasion de faire le break en fin de partie, mais sans y parvenir. Deux pc allemands, à 1:37 et 53 secondes jetèrent l'émoi dans le clan belge, mais le score n'évolua plus.

La Belgique prend ainsi sa revanche sur la demi-finale perdue face à l'Allemagne lors de l'Euro de Boom en 2013, lorsqu'elle s'était inclinée aux shoot-outs (2-0). L'Allemagne avait ensuite conquis le titre et les Belges la 4e place en étant battues par les Pays-Bas dans la petite finale.

Lors d'une expérience unique pour elles, les Red Panthers joueront samedi (20h00) pour le titre continental contre les Pays-Bas ou l'Angleterre qui s'affronteront plus tard dans la soirée (20h00).

Assurée d'une médaille d'argent au minimum dans cet Euro, c'est la première fois que les féminines belges se hissent à ce niveau depuis la création de la compétition dames en 1984. Il a fallut quelques minutes aux Red Panthers pour se libérer en début de partie. Dominées territorialement, les protégées de Niels Thijssen sont sorties peu à peu pour s'octroyer les meilleures occasions du premier quart, avec notamment un penalty corner (pc) de Vanden Borre bien sauvé par la gardienne adverse (7e) et deux tirs de Jill Boon, mais non cadrés, aux 12e et 13e minutes. Aisling D'Hooghe conservant cette fois sa place dans le but belge durant les quart-temps suivants, les Panthers firent mieux que se défendre avant la mi-temps. Elles forçèrent un 2e pc, mal bloqué cette fois, alors que la gardienne belge s'occupa de faire le ménage en défense sur deux envois des attaquantes allemandes. La Belgique prit l'avance deux minutes avant le repos. Barbara Nelen adressa un revers à plat en direction du but allemand que parvint à dévier Jill Boon hors de portée de Julia Ciupka, la keeper des 'Danas'. Ces dernières réagirent immédiatement, avec une grosse frayeur du côté belge quand sur leur 2e pc de la partie, le sleep allemand fut repoussé par D'Hooghe. Le premier rebond atterri sur la latte transversale et le second lêcha le poteau droit avant de sortir du jeu. Les Belges reculèrent quelques minutes après le repos mais reprient ensuite le contrôle de deux dernières périodes. L'équipe allemande, qui présentait une moyenne d'âge tout juste inférieure (22 ans, pour 23 aux Belges), se montra incapable de trouver les ressources pour remonter son handicap, concédant même six pc sur les deux derniers quarts, mais sans résultat pour les Panthers, qui eurent plusieurs fois l'occasion de faire le break en fin de partie, mais sans y parvenir. Deux pc allemands, à 1:37 et 53 secondes jetèrent l'émoi dans le clan belge, mais le score n'évolua plus. La Belgique prend ainsi sa revanche sur la demi-finale perdue face à l'Allemagne lors de l'Euro de Boom en 2013, lorsqu'elle s'était inclinée aux shoot-outs (2-0). L'Allemagne avait ensuite conquis le titre et les Belges la 4e place en étant battues par les Pays-Bas dans la petite finale. Lors d'une expérience unique pour elles, les Red Panthers joueront samedi (20h00) pour le titre continental contre les Pays-Bas ou l'Angleterre qui s'affronteront plus tard dans la soirée (20h00).