"Nous avons mené deux enquêtes", explique Gert Van Looy, directeur des jeux du COIB. "Une pour les entraîneurs, les directeurs techniques et les chefs d'équipe de tous les sports olympiques. Et une autre pour les athlètes belges qui sont...

"Nous avons mené deux enquêtes", explique Gert Van Looy, directeur des jeux du COIB. "Une pour les entraîneurs, les directeurs techniques et les chefs d'équipe de tous les sports olympiques. Et une autre pour les athlètes belges qui sont éligibles pour une sélection olympique.""Nous avons examiné deux choses. La première: les défis actuels. Comment organisent ces acteurs organisent-ils leur formation maintenant, quels obstacles rencontrent-ils depuis le confinement partiel, comment résoudre les problèmes, etc.""La deuxième: quelle est, pour tous ces aceurs, la meilleure date possible pour les JO: cet été, comme prévu, à l'automne de cette année, ou l'année prochaine, à l'été 2021. Nous avons également posé des questions sur les inconvénients de chaque période.""Lorsque nous aurons reçu tous les sondages complétés, nous en discuterons en interne et en tirerons des conclusions", explique Van Looy. "Il n'est pas encore décidé si nous allons communiquer le résultat au monde extérieur, y compris notre position sur un éventuel report des Jeux. (Comme d'autres comités olympiques étrangers, y compris ceux des États-Unis, du Canada et de l'Australie, l'ont déjà fait, ndlr). "