Et ce au lendemain de son exploit de jeudi contre l'Allemagne, 77-73 après prolongation, la première victoire belge dans un championnat d'Europe depuis vingt ans. Ce double succès efface pratiquement l'inquiétude née au soir de la 1-ère journée et la défaite malheureuse contre l'Ukraine, 57-58, mercredi.

Après avoir rapidement compté 10 points d'avance (14-4 après 6 minutes, les Belgian Lions se sont pourtant retrouvés distancés de 5 points à la mi-temps, suite à un 2-ème quart-temps catastrophique (10-19).

Ils ont toutefois recollé assez vite pour reprendre l'avantage (42-41) par Roel Moors. La partie fut ensuite très équilibrée jusqu'à la fin, même si deux lancer francs de Moors, encore lui, permirent aux Belges de compter 4 points d'avance (68-64) à 3 minutes de la fin, puis 5 (70-65), 7 (73-66) et même 8 (74-66), toujours via Moors.

L'Ukraine qui a battu l'Allemagne 88-83 (39-30) a 6 points (3 matches), la Belgique 5 (3), l'Allemagne 4 (3), la Grande-Bretagne 4 (3), la France 3 (2) et Israël 2 (2).

Groupe A - 3-ème journée - Belgique - Grande-Bretagne - La fiche technique
Belgique - Grande-Bretagne 76-71 (mi-temps: 33-38)

quarts-temps: 23-19, 10-19, 22-17, 21-16

Belgique: 22/42 à 2 pts, 6/16 à 3 pts, 14/21 aux l.f, 34 rbds, 17 ass, 18 Turn Over, 29 fautes

Moors 11, Van Rossom 12, Beghin 7, Hervelle 10, Mwema, Tabu, Muya 6, Mukubu 13, De Zeeuw 2, Massot 15.

Coach: Eddy Casteels

Grande-Bretagne: 16/34 à 2 pts, 6/24 à 3 pts, 21/31 aux l.f, 35 rbds, 9 ass, 15 Turn Over, 21 fautes

Achara 12, Hesson 12, Johnson 5, Lawrence 11, Van Oostrum 6, Sullivan 4, Murray, Boateng 2, Adegboye, Clark 19

Coach: Joe Prunty

Et ce au lendemain de son exploit de jeudi contre l'Allemagne, 77-73 après prolongation, la première victoire belge dans un championnat d'Europe depuis vingt ans. Ce double succès efface pratiquement l'inquiétude née au soir de la 1-ère journée et la défaite malheureuse contre l'Ukraine, 57-58, mercredi. Après avoir rapidement compté 10 points d'avance (14-4 après 6 minutes, les Belgian Lions se sont pourtant retrouvés distancés de 5 points à la mi-temps, suite à un 2-ème quart-temps catastrophique (10-19). Ils ont toutefois recollé assez vite pour reprendre l'avantage (42-41) par Roel Moors. La partie fut ensuite très équilibrée jusqu'à la fin, même si deux lancer francs de Moors, encore lui, permirent aux Belges de compter 4 points d'avance (68-64) à 3 minutes de la fin, puis 5 (70-65), 7 (73-66) et même 8 (74-66), toujours via Moors. L'Ukraine qui a battu l'Allemagne 88-83 (39-30) a 6 points (3 matches), la Belgique 5 (3), l'Allemagne 4 (3), la Grande-Bretagne 4 (3), la France 3 (2) et Israël 2 (2).