2 victoires en 3 matchs pour la Belgique à l'Eurobasket. Une belle performance pour un groupe qui était proie aux doutes durant la préparation. La défaite du premier match dans les derniers instants face à l'Ukraine (57-58) aurait pu laisser des traces. Mais avec un match par jour : "On n'a pas le temps de s'apitoyer. Les matchs s'enchaînent, on ne se lamente pas, on se concentre directement sur le prochain match" explique Guy Muya, joueur de la sélection.

Après 3 matchs en 3 jours, les Belges ont jour de repos aujourd'hui. "Mais c'est la même chose pour tout le monde. On ne pense pas à la fatigue. On a vu les Allemands Benzing et Schaffartzik jouer plus de 30 minutes. Pas de secrets, en fin de match, on peut manquer de lucidité." ajoute-t-il.
3e au classement du groupe A avec un bilan de 2 victoires et une défaite, la Belgique affronte Israël (3 défaites) demain soir. "En gagnant contre Israël on assurerait quasiment la qualification. C'est notre objectif, passer au 2e tour. On y va pour gagner !" conclut le joueur de Mons.

2 victoires en 3 matchs pour la Belgique à l'Eurobasket. Une belle performance pour un groupe qui était proie aux doutes durant la préparation. La défaite du premier match dans les derniers instants face à l'Ukraine (57-58) aurait pu laisser des traces. Mais avec un match par jour : "On n'a pas le temps de s'apitoyer. Les matchs s'enchaînent, on ne se lamente pas, on se concentre directement sur le prochain match" explique Guy Muya, joueur de la sélection. Après 3 matchs en 3 jours, les Belges ont jour de repos aujourd'hui. "Mais c'est la même chose pour tout le monde. On ne pense pas à la fatigue. On a vu les Allemands Benzing et Schaffartzik jouer plus de 30 minutes. Pas de secrets, en fin de match, on peut manquer de lucidité." ajoute-t-il. 3e au classement du groupe A avec un bilan de 2 victoires et une défaite, la Belgique affronte Israël (3 défaites) demain soir. "En gagnant contre Israël on assurerait quasiment la qualification. C'est notre objectif, passer au 2e tour. On y va pour gagner !" conclut le joueur de Mons.