La Belgique s'est qualifiée pour la finale de l'Euro de hockey messieurs après avoir battu l'Angleterre 3-0 en demi-finale, vendredi, à Boom. Briels (20e), Truyens (44e) et van Aubel
(52e) ont offert à la Belgique la première finale de son histoire dans la compétition.

Les Belges débutaient bien la rencontre mais devait attendre la 20e minute pour concrétiser leur domination: Florent van Aubel centrait de la droite pour Thomas Briels, qui se jetait et déviait
victorieusement. À la 32e minute, sur un penalty corner habilement joué, un envoi de Luypaert passait de peu à côté.

Les Anglais se montraient plus menaçants après la pause, notamment via Weir qui se créait deux opportunités. Passée cette alerte, les Red Lions doublaient le score. Jérôme Truyens, le capitaine, profitait de l'excellent travail de Simon Gougnard pour tromper le gardien anglais Pinner (44e). Peu après un bel arrêt de Vincent Vanash (50e), van Aubel portait le score à 3-0 d'une reprise instantanée (53e).

Dohmen aurait pu encore aggraver le score, mais il se heurtait au gardien Pinner. Vanash était ensuite à nouveau décisif sur Middleton (69e) et le score restait de 3-0. La Belgique atteint le dernier stade de la compétition pour la première fois de son histoire.

En finale, les Red Lions affronteront l'Allemagne, championne en titre et détentrice du record de titres européens (7), qui a battu 3-5 des Pays-Bas dans l'autre demi-finale, dimanche à 16h.

L'Angleterre défiera les Pays-Bas dans le match pour la troisième place (13h).

"L'ambiance sera incroyable dimanche"

Thomas Briels a fêté de bien belle manière son anniversaire: en inscrivant le premier but de la Belgique. "C'est vraiment indescriptible, il n'y a pas de mots pour cela", a déclaré Briels après la rencontre. "On en a profité pendant 70 minutes".

Le Red Lion s'est donc offert un but pour ses 26 ans. "Je dois remercier Van Aubel, il m'a parfaitement servi. Maintenant les Allemands...Ils sont terriblement forts. On s'attend à devoir travailler dur dimanche, comme aujourd'hui".

"Nous avons été les meilleurs à tous les niveaux"

Cette victoire incontestable contre le numéro 4 mondial du hockey a même surpris le sélectionneur fédéral Marc Lammers. "Nous avons été les meilleurs dans tous les domaines." Lammers est revenu sur la rencontre devant la presse. "Nous n'avons même pas eu besoin de penaltys corners, car nous nous sommes procuré suffisamment de possibilités. Je suis impatient de disputer la finale", a déclaré le Néerlandais. "Nous étions la meilleure équipe mentalement, tactiquement et physiquement. Je ne m'attendais pas à être à ce point supérieur à l'Angleterre."

En finale, dimanche à 16h, la Belgique est attendue par l'Allemagne (FIH 1). "Nous pouvons les battre. C'est vrai qu'ils jouent mieux depuis le match d'ouverture (NDLR: la Belgique avait battu l'Allemagne 2-1). Ils ont progressé durant le tournoi, mais cela n'enlève pas le fait que nous abordons cette partie remplis de confiance."

Les Belges ont désormais une journée avant de disputer cette finale, au cours de laquelle ils peuvent écrire l'histoire du sport belge. "Malgré cela, nous allons faire comme d'habitude. Nous allons rentrer à l'hôtel pour le 'debriefing'. Ensuite nous allons partager nos émotions les uns avec les autres et puis au lit. Car demain, l'entraînement et l'analyse vidéo de notre adversaire sont au programme", a prévenu le coach des Red Lions.

"Dans l'histoire du sport belge"

"Nous sommes où nous voulons être", a dit, de son côté, après la rencontre, un Alexandre De Saedeleer aux anges. "Aujourd'hui, toutes les pièces du puzzle se sont parfaitement imbriquées. Et croyez moi: il est possible qu'on batte l'Allemagne une deuxième fois dimanche". Pour De Saedeleer, jouer devant son public est quelque chose d'unique. "Ce tournoi est vraiment incroyable. Et quel public ! Nous allons entrer dans l'histoire du sport belge".

Tom Boon était lui aussi sur un petit nuage. "Nous n'avons pas commis d'erreurs en défense. Van Aubel a joué un match de niveau mondial, tout comme le reste. Nous sommes littéralement dans le 'flow'. Nous avons attendu que les buts tombent sans prendre de risques. Ce sera difficile contre l'Allemagne, mais si nous jouons comme aujourd'hui, tout sera possible", selon Tom Boon.

La Belgique s'est qualifiée pour la finale de l'Euro de hockey messieurs après avoir battu l'Angleterre 3-0 en demi-finale, vendredi, à Boom. Briels (20e), Truyens (44e) et van Aubel (52e) ont offert à la Belgique la première finale de son histoire dans la compétition. Les Belges débutaient bien la rencontre mais devait attendre la 20e minute pour concrétiser leur domination: Florent van Aubel centrait de la droite pour Thomas Briels, qui se jetait et déviait victorieusement. À la 32e minute, sur un penalty corner habilement joué, un envoi de Luypaert passait de peu à côté. Les Anglais se montraient plus menaçants après la pause, notamment via Weir qui se créait deux opportunités. Passée cette alerte, les Red Lions doublaient le score. Jérôme Truyens, le capitaine, profitait de l'excellent travail de Simon Gougnard pour tromper le gardien anglais Pinner (44e). Peu après un bel arrêt de Vincent Vanash (50e), van Aubel portait le score à 3-0 d'une reprise instantanée (53e). Dohmen aurait pu encore aggraver le score, mais il se heurtait au gardien Pinner. Vanash était ensuite à nouveau décisif sur Middleton (69e) et le score restait de 3-0. La Belgique atteint le dernier stade de la compétition pour la première fois de son histoire. En finale, les Red Lions affronteront l'Allemagne, championne en titre et détentrice du record de titres européens (7), qui a battu 3-5 des Pays-Bas dans l'autre demi-finale, dimanche à 16h.L'Angleterre défiera les Pays-Bas dans le match pour la troisième place (13h). "L'ambiance sera incroyable dimanche"Thomas Briels a fêté de bien belle manière son anniversaire: en inscrivant le premier but de la Belgique. "C'est vraiment indescriptible, il n'y a pas de mots pour cela", a déclaré Briels après la rencontre. "On en a profité pendant 70 minutes". Le Red Lion s'est donc offert un but pour ses 26 ans. "Je dois remercier Van Aubel, il m'a parfaitement servi. Maintenant les Allemands...Ils sont terriblement forts. On s'attend à devoir travailler dur dimanche, comme aujourd'hui"."Nous avons été les meilleurs à tous les niveaux"Cette victoire incontestable contre le numéro 4 mondial du hockey a même surpris le sélectionneur fédéral Marc Lammers. "Nous avons été les meilleurs dans tous les domaines." Lammers est revenu sur la rencontre devant la presse. "Nous n'avons même pas eu besoin de penaltys corners, car nous nous sommes procuré suffisamment de possibilités. Je suis impatient de disputer la finale", a déclaré le Néerlandais. "Nous étions la meilleure équipe mentalement, tactiquement et physiquement. Je ne m'attendais pas à être à ce point supérieur à l'Angleterre." En finale, dimanche à 16h, la Belgique est attendue par l'Allemagne (FIH 1). "Nous pouvons les battre. C'est vrai qu'ils jouent mieux depuis le match d'ouverture (NDLR: la Belgique avait battu l'Allemagne 2-1). Ils ont progressé durant le tournoi, mais cela n'enlève pas le fait que nous abordons cette partie remplis de confiance." Les Belges ont désormais une journée avant de disputer cette finale, au cours de laquelle ils peuvent écrire l'histoire du sport belge. "Malgré cela, nous allons faire comme d'habitude. Nous allons rentrer à l'hôtel pour le 'debriefing'. Ensuite nous allons partager nos émotions les uns avec les autres et puis au lit. Car demain, l'entraînement et l'analyse vidéo de notre adversaire sont au programme", a prévenu le coach des Red Lions. "Dans l'histoire du sport belge""Nous sommes où nous voulons être", a dit, de son côté, après la rencontre, un Alexandre De Saedeleer aux anges. "Aujourd'hui, toutes les pièces du puzzle se sont parfaitement imbriquées. Et croyez moi: il est possible qu'on batte l'Allemagne une deuxième fois dimanche". Pour De Saedeleer, jouer devant son public est quelque chose d'unique. "Ce tournoi est vraiment incroyable. Et quel public ! Nous allons entrer dans l'histoire du sport belge". Tom Boon était lui aussi sur un petit nuage. "Nous n'avons pas commis d'erreurs en défense. Van Aubel a joué un match de niveau mondial, tout comme le reste. Nous sommes littéralement dans le 'flow'. Nous avons attendu que les buts tombent sans prendre de risques. Ce sera difficile contre l'Allemagne, mais si nous jouons comme aujourd'hui, tout sera possible", selon Tom Boon.