Les champions de Belgique en titre se sont en effet imposés 4-3 (mi-temps: 1-1) dans leur huitième de finale face aux Anglais de Beeston. Les Waterlootis affronteront vendredi le Racing, la Belgique étant d'ores et déjà assurée d'être représentée en demi-finales dimanche.

Menés à la marque après moins de trente secondes - sans doute le but le plus rapide de l'EHL - après un mauvais contrôle de balle de Thomas Van Den Balck, suivi d'une mésentente avec le gardien Vincent Vanasch, les hommes de Shane MacLeod sont revenus au score juste avant le repos par Nicolas Vandiest (34e). L'ancien joueur du Pingouin remettait le couvert en début de troisième quart temps, mettant fin à une action confuse devant le keeper anglais (43e). Alexandre de Paeuw sur pc (60e) et Gilles Jacob (64e) enlevaient ensuite tout espoir adverse. Avec cinq minutes encore à jouer, Beeston ne s'avouait toutefois pas vaincu et revenait inquiéter les Canards en toute fin de match après un pc transformé (67e) et une dernière déviation britannique qui lobait Vanasch (69e).

Pour la première fois depuis la création de l'EHL en 2007, trois clubs belges tenteront vendredi d'obtenir leur place dans le Final Four. Le Dragons, qui jouera son quart vendredi face à Rotterdam, et le Racing de Bruxelles se sont en effet tous deux imposés précédemment aux shoot-outs. Les Rats bruxellois 3-2, jeudi, face aux Allemands de Rot-Weiss Cologne et les joueurs de Brasschaat 4-3, mercredi, face aux Néerlandais de Kampong.

Les champions de Belgique en titre se sont en effet imposés 4-3 (mi-temps: 1-1) dans leur huitième de finale face aux Anglais de Beeston. Les Waterlootis affronteront vendredi le Racing, la Belgique étant d'ores et déjà assurée d'être représentée en demi-finales dimanche. Menés à la marque après moins de trente secondes - sans doute le but le plus rapide de l'EHL - après un mauvais contrôle de balle de Thomas Van Den Balck, suivi d'une mésentente avec le gardien Vincent Vanasch, les hommes de Shane MacLeod sont revenus au score juste avant le repos par Nicolas Vandiest (34e). L'ancien joueur du Pingouin remettait le couvert en début de troisième quart temps, mettant fin à une action confuse devant le keeper anglais (43e). Alexandre de Paeuw sur pc (60e) et Gilles Jacob (64e) enlevaient ensuite tout espoir adverse. Avec cinq minutes encore à jouer, Beeston ne s'avouait toutefois pas vaincu et revenait inquiéter les Canards en toute fin de match après un pc transformé (67e) et une dernière déviation britannique qui lobait Vanasch (69e).Pour la première fois depuis la création de l'EHL en 2007, trois clubs belges tenteront vendredi d'obtenir leur place dans le Final Four. Le Dragons, qui jouera son quart vendredi face à Rotterdam, et le Racing de Bruxelles se sont en effet tous deux imposés précédemment aux shoot-outs. Les Rats bruxellois 3-2, jeudi, face aux Allemands de Rot-Weiss Cologne et les joueurs de Brasschaat 4-3, mercredi, face aux Néerlandais de Kampong.