Le titre a été remporté par le Serbe Velimir Stjepanovic (1:45.78) devant l'Allemand Paul Biedermann (1:45.80) et le Français Yannick Agnel (1:46.65).

Auteur du cinquième temps des demi-finales (1:47.76) et du sixième des séries (1:48.06), Timmers, 26 ans, est resté en course pour une place sur le podium jusqu'à la mi-course mais a finalement été dépassé par Agnel et le Hongrois Dominik Kozma (1:46.78).

Le nageur du Brabo sera à nouveau dans l'eau ce mercredi matin pour les séries du 100m libre individuel. Jasper Aerents, Emmanuel Vanluchene et Glenn Surgeloose sont également engagés sur cette distance. Fanny Lecluyse (200m brasse) et Kimberly Buys (100m papillon) sont aussi en compétition aujourd'hui.

Croenen en finale du 200m papillon, Van Der Straeten éliminé avec le 13e temps

Louis Croenen a signé mardi le quatrième chrono des demi-finales du 200m papillon. En 1:56.46, il ne pointe qu'à cinq centièmes de son record de Belgique (1:56.41).

Croenen, 20 ans, a terminé premier de sa demi-finale, mais, dans l'autre série, le Danois Viktor Bromer (1:55.55), le Polonais Pawel Korzeniowski (1:56.43) et le Hongrois Bence Biczo (1:56.44) ont été légèrement plus rapide que lui.

"Je me sentais tout de même moins frais qu'en séries", a réagi le nageur belge à sa sortie de l'eau. "Les sensations étaient moins bonnes en comparaison avec les séries du matin. Ce sont surtout les jambes qui n'avaient pas totalement récupéré. On n'est évidemment pas vraiment habitué de nager à fond deux fois par jour lors des compétitions en Belgique", a encore expliqué Croenen. "Je n'ai pas su non plus faire ma sieste en début d'après-midi, la perspective d'éventuellement accéder à une finale dans une grande compétition suscitant trop d'émotions."

Le nageur du Shark s'était déjà qualifié avec le 4e temps des séries (1:56.66). Il se présentera au départ de la finale, jeudi à 19h02, avec des espoirs de médaille.

Septième de sa série (1:58.19), Egon Van Der Straeten n'a pas réussi à réaliser l'un des huit meilleurs chronos lui permettant d'atteindre la finale. Pour ce faire, il aurait dû faire mieux que l'Espagnol Carlos Peralta Gallego qui a nagé en 1:57.23. Van Der Straeten avait été légèrement plus rapide en séries au matin (1:58.11).

Le titre a été remporté par le Serbe Velimir Stjepanovic (1:45.78) devant l'Allemand Paul Biedermann (1:45.80) et le Français Yannick Agnel (1:46.65). Auteur du cinquième temps des demi-finales (1:47.76) et du sixième des séries (1:48.06), Timmers, 26 ans, est resté en course pour une place sur le podium jusqu'à la mi-course mais a finalement été dépassé par Agnel et le Hongrois Dominik Kozma (1:46.78). Le nageur du Brabo sera à nouveau dans l'eau ce mercredi matin pour les séries du 100m libre individuel. Jasper Aerents, Emmanuel Vanluchene et Glenn Surgeloose sont également engagés sur cette distance. Fanny Lecluyse (200m brasse) et Kimberly Buys (100m papillon) sont aussi en compétition aujourd'hui. Croenen en finale du 200m papillon, Van Der Straeten éliminé avec le 13e temps Louis Croenen a signé mardi le quatrième chrono des demi-finales du 200m papillon. En 1:56.46, il ne pointe qu'à cinq centièmes de son record de Belgique (1:56.41). Croenen, 20 ans, a terminé premier de sa demi-finale, mais, dans l'autre série, le Danois Viktor Bromer (1:55.55), le Polonais Pawel Korzeniowski (1:56.43) et le Hongrois Bence Biczo (1:56.44) ont été légèrement plus rapide que lui. "Je me sentais tout de même moins frais qu'en séries", a réagi le nageur belge à sa sortie de l'eau. "Les sensations étaient moins bonnes en comparaison avec les séries du matin. Ce sont surtout les jambes qui n'avaient pas totalement récupéré. On n'est évidemment pas vraiment habitué de nager à fond deux fois par jour lors des compétitions en Belgique", a encore expliqué Croenen. "Je n'ai pas su non plus faire ma sieste en début d'après-midi, la perspective d'éventuellement accéder à une finale dans une grande compétition suscitant trop d'émotions." Le nageur du Shark s'était déjà qualifié avec le 4e temps des séries (1:56.66). Il se présentera au départ de la finale, jeudi à 19h02, avec des espoirs de médaille. Septième de sa série (1:58.19), Egon Van Der Straeten n'a pas réussi à réaliser l'un des huit meilleurs chronos lui permettant d'atteindre la finale. Pour ce faire, il aurait dû faire mieux que l'Espagnol Carlos Peralta Gallego qui a nagé en 1:57.23. Van Der Straeten avait été légèrement plus rapide en séries au matin (1:58.11).