Louis Croenen et Egon Van Der Straeten se sont qualifiés pour les demi-finales du 200m papillon aux Championnats d'Europe de natation en grand bassin, mercredi, à Berlin. Croenen est l'auteur du 4e chrono des séries en 1:56.66. Van Der Straeten avance au tour suivant grâce au 12e temps total des qualifications (1:58.11).

Seize nageurs passent en demi-finales. Croenen, 20 ans, a terminé deuxième de sa série à 3 centièmes du Hongrois Bence Biczo (1:56.63). Seuls le Danois Viktor Bromer (1:55.43) et le Russe Evgeny Koptelov (1:56.37) ont également fait mieux que le nageur du Shark. Troisième de sa série derrière les Russes Koptelov et Nikolay Skvortsov (1:57.93), Van Der Straeten, 23 ans, poursuit lui aussi son aventure européenne (1:58.11). Les demi-finales auront lieu en soirée (19h00). Un peu plus tôt, Pieter Timmers disputera la finale du 200m libre (18h52).

Kimberley Buys à la 8e place du 50 m papillon

Kimberley Buys a terminé sa finale du 50 m papillon à la 8e et dernière place avec un chrono de 26.29. Malgré une accession en finale, cette petite désillusion s'expliquerait par un problème de nage sous l'eau. La Waaslandienne de 25 ans avoue éprouver des difficultés à ressortir rapidement de l'eau après son départ.

"Je commence ma course avec un retard sur mes concurrentes car je n'arrive pas assez vite à la surface de l'eau après mon départ. C'est une qualité innée de pouvoir bien nager sous l'eau. Sjöström et Ottesen ont un énorme avantage sur moi car j'ai beaucoup de difficultés à remonter mes genou et pousser vers le haut avec mes hanches. Sur une courte distance comme le 50m papillon, ça influence directement le chrono. Sur le 100m papillon, cette lacune se fait moins ressentir. Les principaux objectifs sont toutefois atteints: première finale dans un grand tournoi, record de Belgique avec une qualification aux Mondiaux en petit bassin de Doha mi-décembre et aux Mondiaux en grand bassin de l'été 2015 à la clef."

Ronald Gaastra: "Le pic de forme de Timmers attendu mercredi"

L'entraîneur Ronald Gaastra était très satisfait du temps réalisé par Pieter Timmers lors de sa demi-finale du 200m nage libre mardi. Timmers a terminé 5e des demi-finales en réalisant un temps de 1:47.76, ce qui le qualifie directement pour la finale de mercredi.

"Pieter a nagé 3 dixièmes plus rapide que la veille en séries. C'était sa 4e course dans ces championnats d'Europe et à chaque fois, il est plus rapide. Le physiologiste, Jan Olbrecht, avait prédit que le pic de forme de Timmers viendrait mercredi. Tout indique que ça sera le cas. Si ce sera suffisant pour une médaille? Nous devrons attendre le verdict mercredi", conclut le coach.

Glenn Surgeloose éliminé

Dernier qualifié pour ces demi-finales (1:49.11 en séries), Glenn Surgeloose n'a, lui, pas réussi à atteindre le dernier stade de la compétition. Il est éliminé avec le quinzième et avant-dernier chrono total (1:48.97). Pour se qualifier, il aurait dû faire mieux que l'Italien Filippo Magnini, auteur du huitième temps (1:47.93. Louis Croenen (1:49.25 ) et Emmanuel Vanluchene (1:49.93) sont, eux, passés à la trappe dès les séries avec respectivement le 21e et le 31e chrono.
Mercredi, Croenen sera au départ du 200m papillon, une distance sur laquelle il détient le cinquième meilleur chrono européen de la saison (1:56.41). Egon Van Der Straeten s'alignera également sur cette
épreuve.

Fanny Lecluyse éliminée en demi-finales du 100m brasse

Fanny Lecluyse n'a pas réussi à se qualifier pour la finale du 100m brasse des Championnats d'Europe de natation en grand bassin. Mardi, au Vélodrome de Berlin, elle a été éliminée en demi-finales.
Huitème de sa demi-finale en 1:08.89, record personnel sur la distance, la Mouscronnoise termine avec le 16e et dernier temps total des demi-finales. Pour se qualifier en finale, elle aurait dû faire mieux que le chrono de 1:07.84 réalisé par la Russe Vitalina Simonova. "Un record personnel était un premier objectif mais j'aurais voulu me rapprocher de 1:08.50. Ça m'aurait donné plus de confiance pour le 200m brasse de jeudi. Mais globalement, je suis satisfaite. Je ne veux pas mettre la barre trop haut pour éviter de me mettre trop de pression. Je compte progresser pas à pas", a déclaré la nageuse.
Lecluyse, 22 ans, s'était qualifiée pour les demi-finales avec le 14e temps des séries (1:08.97). Jeudi, elle disputera les séries de sa distance de prédilection, le 200m brasse.

Louis Croenen et Egon Van Der Straeten se sont qualifiés pour les demi-finales du 200m papillon aux Championnats d'Europe de natation en grand bassin, mercredi, à Berlin. Croenen est l'auteur du 4e chrono des séries en 1:56.66. Van Der Straeten avance au tour suivant grâce au 12e temps total des qualifications (1:58.11). Seize nageurs passent en demi-finales. Croenen, 20 ans, a terminé deuxième de sa série à 3 centièmes du Hongrois Bence Biczo (1:56.63). Seuls le Danois Viktor Bromer (1:55.43) et le Russe Evgeny Koptelov (1:56.37) ont également fait mieux que le nageur du Shark. Troisième de sa série derrière les Russes Koptelov et Nikolay Skvortsov (1:57.93), Van Der Straeten, 23 ans, poursuit lui aussi son aventure européenne (1:58.11). Les demi-finales auront lieu en soirée (19h00). Un peu plus tôt, Pieter Timmers disputera la finale du 200m libre (18h52). Kimberley Buys à la 8e place du 50 m papillonKimberley Buys a terminé sa finale du 50 m papillon à la 8e et dernière place avec un chrono de 26.29. Malgré une accession en finale, cette petite désillusion s'expliquerait par un problème de nage sous l'eau. La Waaslandienne de 25 ans avoue éprouver des difficultés à ressortir rapidement de l'eau après son départ. "Je commence ma course avec un retard sur mes concurrentes car je n'arrive pas assez vite à la surface de l'eau après mon départ. C'est une qualité innée de pouvoir bien nager sous l'eau. Sjöström et Ottesen ont un énorme avantage sur moi car j'ai beaucoup de difficultés à remonter mes genou et pousser vers le haut avec mes hanches. Sur une courte distance comme le 50m papillon, ça influence directement le chrono. Sur le 100m papillon, cette lacune se fait moins ressentir. Les principaux objectifs sont toutefois atteints: première finale dans un grand tournoi, record de Belgique avec une qualification aux Mondiaux en petit bassin de Doha mi-décembre et aux Mondiaux en grand bassin de l'été 2015 à la clef." Ronald Gaastra: "Le pic de forme de Timmers attendu mercredi"L'entraîneur Ronald Gaastra était très satisfait du temps réalisé par Pieter Timmers lors de sa demi-finale du 200m nage libre mardi. Timmers a terminé 5e des demi-finales en réalisant un temps de 1:47.76, ce qui le qualifie directement pour la finale de mercredi. "Pieter a nagé 3 dixièmes plus rapide que la veille en séries. C'était sa 4e course dans ces championnats d'Europe et à chaque fois, il est plus rapide. Le physiologiste, Jan Olbrecht, avait prédit que le pic de forme de Timmers viendrait mercredi. Tout indique que ça sera le cas. Si ce sera suffisant pour une médaille? Nous devrons attendre le verdict mercredi", conclut le coach. Glenn Surgeloose éliminéDernier qualifié pour ces demi-finales (1:49.11 en séries), Glenn Surgeloose n'a, lui, pas réussi à atteindre le dernier stade de la compétition. Il est éliminé avec le quinzième et avant-dernier chrono total (1:48.97). Pour se qualifier, il aurait dû faire mieux que l'Italien Filippo Magnini, auteur du huitième temps (1:47.93. Louis Croenen (1:49.25 ) et Emmanuel Vanluchene (1:49.93) sont, eux, passés à la trappe dès les séries avec respectivement le 21e et le 31e chrono. Mercredi, Croenen sera au départ du 200m papillon, une distance sur laquelle il détient le cinquième meilleur chrono européen de la saison (1:56.41). Egon Van Der Straeten s'alignera également sur cette épreuve. Fanny Lecluyse éliminée en demi-finales du 100m brasseFanny Lecluyse n'a pas réussi à se qualifier pour la finale du 100m brasse des Championnats d'Europe de natation en grand bassin. Mardi, au Vélodrome de Berlin, elle a été éliminée en demi-finales. Huitème de sa demi-finale en 1:08.89, record personnel sur la distance, la Mouscronnoise termine avec le 16e et dernier temps total des demi-finales. Pour se qualifier en finale, elle aurait dû faire mieux que le chrono de 1:07.84 réalisé par la Russe Vitalina Simonova. "Un record personnel était un premier objectif mais j'aurais voulu me rapprocher de 1:08.50. Ça m'aurait donné plus de confiance pour le 200m brasse de jeudi. Mais globalement, je suis satisfaite. Je ne veux pas mettre la barre trop haut pour éviter de me mettre trop de pression. Je compte progresser pas à pas", a déclaré la nageuse. Lecluyse, 22 ans, s'était qualifiée pour les demi-finales avec le 14e temps des séries (1:08.97). Jeudi, elle disputera les séries de sa distance de prédilection, le 200m brasse.