Dans la première des deux séries, le quatuor lancé par Dieter Dekoninck (1:49.19), suivi de Lorenz Weiremans (1:49.06), Louis Croenen (1:48.64) et avec Glenn Surgeloose à la finition (1:47.08), a terminé 2e derrière la France (7:13.83). Les Belges ont fait le 4e temps général des séries, où les Hongrois et les Britanniques, qui nageaient dans la seconde série, se sont montrés les plus affutés (respectivement 7:12.46 et 7:13.68).

En finale, samedi soir vers 19h00 (heure belge), Lorenz Weiremans devrait être remplacé par Pieter Timmers, qui s'était montré explosif en début d'Euro dans le relais 4x100, finalement médaillé de bronze. L'Anversois a ensuite un peu perdu de sa forme, se plaignant notamment de problèmes de sommeil.

Mais il a spécialement fait l'impasse samedi matin sur les séries du 50 libre, dans le but de briller en 4x200. Glenn Surgeloose a fait de même.

La Belgique avait décroché le bronze, à Berlin il y a deux ans, en relais 4x200 libre.

Dans la première des deux séries, le quatuor lancé par Dieter Dekoninck (1:49.19), suivi de Lorenz Weiremans (1:49.06), Louis Croenen (1:48.64) et avec Glenn Surgeloose à la finition (1:47.08), a terminé 2e derrière la France (7:13.83). Les Belges ont fait le 4e temps général des séries, où les Hongrois et les Britanniques, qui nageaient dans la seconde série, se sont montrés les plus affutés (respectivement 7:12.46 et 7:13.68). En finale, samedi soir vers 19h00 (heure belge), Lorenz Weiremans devrait être remplacé par Pieter Timmers, qui s'était montré explosif en début d'Euro dans le relais 4x100, finalement médaillé de bronze. L'Anversois a ensuite un peu perdu de sa forme, se plaignant notamment de problèmes de sommeil. Mais il a spécialement fait l'impasse samedi matin sur les séries du 50 libre, dans le but de briller en 4x200. Glenn Surgeloose a fait de même. La Belgique avait décroché le bronze, à Berlin il y a deux ans, en relais 4x200 libre.