La Liégeoise de Paris, qui est déjà classée 21e mondiale dans sa nouvelle catégorie, n'a pas été favorisée par le tirage au sort. Elle devait se mesurer au premier tour à la Bélarusse Darya Skrypnik, 16e mondiale et 8e tête de série dans la capitale polonaise. L'adversaire qui l'avait privée de justesse (au golden score) d'une médaille de bronze le 31 mars au Grand Prix de Tbilissi (Géorgie).

Jeudi, Charline Van Snick (IJF 21) s'est de nouveau inclinée par waza ari face à la Bélarusse qui compte une médaille de bronze remportée aux Mondiaux 2015.

La Liégeoise de Paris, qui est déjà classée 21e mondiale dans sa nouvelle catégorie, n'a pas été favorisée par le tirage au sort. Elle devait se mesurer au premier tour à la Bélarusse Darya Skrypnik, 16e mondiale et 8e tête de série dans la capitale polonaise. L'adversaire qui l'avait privée de justesse (au golden score) d'une médaille de bronze le 31 mars au Grand Prix de Tbilissi (Géorgie). Jeudi, Charline Van Snick (IJF 21) s'est de nouveau inclinée par waza ari face à la Bélarusse qui compte une médaille de bronze remportée aux Mondiaux 2015.