La sociétaire de Vilvorde, qui pourrait encore disputer samedi midi le relais 4x100 m, s'est donc qualifiée directement à la place puisque seules les trois premières des deux demi-finales et les deux meilleurs temps se hissaient en finale, programmée vendredi à 19h00.

Ouedraogo, 31 ans, a signé le 6e temps des huit finalistes. La Russe Irina Davydova (54.68) et l'Ukrainienne Anna Yaroshchuk (54.69) ont été créditées des meilleurs chronos.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

La sociétaire de Vilvorde, qui pourrait encore disputer samedi midi le relais 4x100 m, s'est donc qualifiée directement à la place puisque seules les trois premières des deux demi-finales et les deux meilleurs temps se hissaient en finale, programmée vendredi à 19h00. Ouedraogo, 31 ans, a signé le 6e temps des huit finalistes. La Russe Irina Davydova (54.68) et l'Ukrainienne Anna Yaroshchuk (54.69) ont été créditées des meilleurs chronos. Sportfootmagazine.be, avec Belga