Kevin et Jonathan Borlée se sont qualifiés pour les demi-finales du tour de piste, mardi midi, aux championnats d'Europe d'athlétisme de Zurich, en Suisse. Julien Watrin, troisième engagé belge sur le tour de piste, a échoué de quelques centièmes pour se qualifier comme repêché au temps. Les quatre premiers de chacune des cinq séries plus les quatre meilleurs temps étaient qualifiés pour les demi-finales programmées mercredi à partir de 18h54.

Premier à s'élancer, Kevin Borlée a terminé 2e de la 1ère série en 45.72, à 1 seconde 16 centièmes de son record personnel (44.56), établi il y a plus de deux ans à Bruxelles.

Jonathan, son frère jumeau, a couru dans la série suivante. Ce fut plus compliqué pour lui, se classant à la 4e et dernière place directement qualificative, en 45.77, à une seconde 34 centièmes de son record de Belgique, établi en 44.43, lors des JO de Londres. Sa série fut la plus rapide, le Russe Maksim Dyldin y réalisant, en 45.45, le meilleur temps des 40 engagés.

Julien Watrin a disputé la 3e série. Il a pris la 5e place en 46.31, 67 centièmes plus lentement que sa marque établie lors des derniers championnat de Belgique (45.64). Il termine à 11 centièmes du 4e et dernier qualifié au temps, l'Irlandais Richard Morrissey.

Les Borlée, Watrin, Antoine Gillet et Will Oyome disputeront aussi le relais 4x400 m masculin, dont le 1er tour aura lieu samedi (16h48).

Anne Zagré et Eline Berings en demi-finales du 100 m haies

Anne Zagré et Eline Berings se sont, elles, qualifiées pour les demi-finales du 100 m haies. Les trois premières de quatre séries obtenaient leur ticket pour les demi-finales de mardi, à partir de 20h56, ainsi que les quatre meilleurs temps (hors du top 3 de chaque série).

Anne Zagré a terminé 1ère de la 2e série, dans un bon temps de 12.86 (vent: -1,1 m/s), à 7 centièmes seulement de son record de Belgique (12.79).

Ce fut plus juste pour Eline Berings, qui a elle aussi obtenu directement sa qualification en terminant 3e de la 4e et dernière série en 13.00 secondes (vent: -2,0 m/s), 13 centièmes au-dessus de son record personnel (12.87).

C'est dans cette série que la Britannique Tiffany Porter a signé en 12.69 le meilleur chrono des 31 engagées.

Bultheel et Vanhaeren en demi-finales

Enfin, les hurdlers belges Michaël Bultheel et Stef Vanhaeren se sont également qualifiés pour les demi-finales du 400m haies. Tim Rummens n'a lui hélas pas réussi à passer le cap des séries.

Les quatre premiers des cinq séries étaient qualifiés en demi-finales en compagnie des quatre meilleurs temps. Vanhaeren, qui ouvrait les débats dans la 1ère série, a connu une course régulière, finissant 5e en 49.98 (le 2e meilleur temps de sa carrière après les 49.83 claqué fin juillet à Bruxelles). Après sa course, il était assez confiant : "Cela devrait passer. J'espère maintenant ne pas avoir un couloir trop mauvais en demi-finales. En partant dans le 8e aujourd'hui, je n'avais personne devant moi. Difficile de bâtir ma course. Mais je suis quand même content. La piste est assez dure, mais c'est surtout pour les coureurs de fond que ce sera le cas." Il s'est qualifié avec le meilleur chrono des quatre repêchés au temps. Sa série fut la plus rapide, avec le Russe Denis Kudryavtsev réalisant, en 49.05, le meilleur temps des 36 engagés.

Bultheel, qui vise une place en finale, est le seul de nos représentants à s'être qualifié directement à la place. Le médecin flandrien de 28 ans, 2e de la dernière série en 50.18, soit à 1.08 de son record personnel (49.10), était assez satisfait: "Cela a été relativement facile. Mais je devrai courir au moins 2/10es plus vite en demi-finales. Je devrai aussi être plus énergique dans les virages. Le niveau est très relevé ici avec une nouvelle génération. Ce ne sera pas aisé en demi-finales quand on voit les temps. Il faudra tout donner pas comme aujourd'hui. La piste est assez dure, mais les sensations étaient meilleures aujourd'hui. On a eu l'occasion de courir dessus quatre ou cinq fois. C'est difficile de découvrir ce type de piste juste avant un championnat."

Seul regret pour le groupe belge : Tim Rummens a lui aussi terminé 5e de sa série, mais a craqué dans la dernière ligne droite. Le Louvaniste de 26 ans a signé un chrono de 50.80, à 90 centièmes de son record personnel (49.90). Tout juste insuffisant (pour 8 centièmes) pour être repêché. Une élimination difficile pour Rummens. "Je ne sais ce qui s'est passé. Tout d'un coup, c'était fini, ça n'allait plus. Je ne suis pas parti trop vite. Je n'ai pas d'explication."

Les demi-finales (3 séries) se courront mercredi à partir de 17h55.

Kevin et Jonathan Borlée se sont qualifiés pour les demi-finales du tour de piste, mardi midi, aux championnats d'Europe d'athlétisme de Zurich, en Suisse. Julien Watrin, troisième engagé belge sur le tour de piste, a échoué de quelques centièmes pour se qualifier comme repêché au temps. Les quatre premiers de chacune des cinq séries plus les quatre meilleurs temps étaient qualifiés pour les demi-finales programmées mercredi à partir de 18h54. Premier à s'élancer, Kevin Borlée a terminé 2e de la 1ère série en 45.72, à 1 seconde 16 centièmes de son record personnel (44.56), établi il y a plus de deux ans à Bruxelles. Jonathan, son frère jumeau, a couru dans la série suivante. Ce fut plus compliqué pour lui, se classant à la 4e et dernière place directement qualificative, en 45.77, à une seconde 34 centièmes de son record de Belgique, établi en 44.43, lors des JO de Londres. Sa série fut la plus rapide, le Russe Maksim Dyldin y réalisant, en 45.45, le meilleur temps des 40 engagés. Julien Watrin a disputé la 3e série. Il a pris la 5e place en 46.31, 67 centièmes plus lentement que sa marque établie lors des derniers championnat de Belgique (45.64). Il termine à 11 centièmes du 4e et dernier qualifié au temps, l'Irlandais Richard Morrissey. Les Borlée, Watrin, Antoine Gillet et Will Oyome disputeront aussi le relais 4x400 m masculin, dont le 1er tour aura lieu samedi (16h48). Anne Zagré et Eline Berings en demi-finales du 100 m haies Anne Zagré et Eline Berings se sont, elles, qualifiées pour les demi-finales du 100 m haies. Les trois premières de quatre séries obtenaient leur ticket pour les demi-finales de mardi, à partir de 20h56, ainsi que les quatre meilleurs temps (hors du top 3 de chaque série). Anne Zagré a terminé 1ère de la 2e série, dans un bon temps de 12.86 (vent: -1,1 m/s), à 7 centièmes seulement de son record de Belgique (12.79). Ce fut plus juste pour Eline Berings, qui a elle aussi obtenu directement sa qualification en terminant 3e de la 4e et dernière série en 13.00 secondes (vent: -2,0 m/s), 13 centièmes au-dessus de son record personnel (12.87). C'est dans cette série que la Britannique Tiffany Porter a signé en 12.69 le meilleur chrono des 31 engagées. Bultheel et Vanhaeren en demi-finales Enfin, les hurdlers belges Michaël Bultheel et Stef Vanhaeren se sont également qualifiés pour les demi-finales du 400m haies. Tim Rummens n'a lui hélas pas réussi à passer le cap des séries.Les quatre premiers des cinq séries étaient qualifiés en demi-finales en compagnie des quatre meilleurs temps. Vanhaeren, qui ouvrait les débats dans la 1ère série, a connu une course régulière, finissant 5e en 49.98 (le 2e meilleur temps de sa carrière après les 49.83 claqué fin juillet à Bruxelles). Après sa course, il était assez confiant : "Cela devrait passer. J'espère maintenant ne pas avoir un couloir trop mauvais en demi-finales. En partant dans le 8e aujourd'hui, je n'avais personne devant moi. Difficile de bâtir ma course. Mais je suis quand même content. La piste est assez dure, mais c'est surtout pour les coureurs de fond que ce sera le cas." Il s'est qualifié avec le meilleur chrono des quatre repêchés au temps. Sa série fut la plus rapide, avec le Russe Denis Kudryavtsev réalisant, en 49.05, le meilleur temps des 36 engagés. Bultheel, qui vise une place en finale, est le seul de nos représentants à s'être qualifié directement à la place. Le médecin flandrien de 28 ans, 2e de la dernière série en 50.18, soit à 1.08 de son record personnel (49.10), était assez satisfait: "Cela a été relativement facile. Mais je devrai courir au moins 2/10es plus vite en demi-finales. Je devrai aussi être plus énergique dans les virages. Le niveau est très relevé ici avec une nouvelle génération. Ce ne sera pas aisé en demi-finales quand on voit les temps. Il faudra tout donner pas comme aujourd'hui. La piste est assez dure, mais les sensations étaient meilleures aujourd'hui. On a eu l'occasion de courir dessus quatre ou cinq fois. C'est difficile de découvrir ce type de piste juste avant un championnat." Seul regret pour le groupe belge : Tim Rummens a lui aussi terminé 5e de sa série, mais a craqué dans la dernière ligne droite. Le Louvaniste de 26 ans a signé un chrono de 50.80, à 90 centièmes de son record personnel (49.90). Tout juste insuffisant (pour 8 centièmes) pour être repêché. Une élimination difficile pour Rummens. "Je ne sais ce qui s'est passé. Tout d'un coup, c'était fini, ça n'allait plus. Je ne suis pas parti trop vite. Je n'ai pas d'explication."Les demi-finales (3 séries) se courront mercredi à partir de 17h55.